Passer la frontière Laos-Cambodge

Comment Passer la frontière du Laos au Cambodge (Veun Kham/Dom Kralor)

Prenez le temps de faire coucou aux voisins ! Profitez de votre voyage au Laos pour aller au Cambodge, jusqu'à Siem Reap. Ça vous paraît compliqué ? Dans cet article, on vous explique les démarches pour passer la frontière entre Veun Kham et Dom Kralor. Suivez le guide !

 

Prévoir son visa pour passer la frontière Laos-Cambodge

Le plus simple, c'est de profiter de votre séjour à Vientiane, la capitale du Laos, pour faire un saut à l’ambassade du Cambodge (la Royal Embassy of Cambodia) pour obtenir votre visa cambodgien.

Pour cela, vous aurez besoin de votre passeport, de 2 photos d’identité officielles et de 30$ pour les Français. Allez-y tôt le matin, encore une fois, pour éviter le monde et ne pas perdre de temps. Vous pourrez retirer votre visa dès le lendemain. Gardez bien le reçu qu’on vous donne le jour-même pour pouvoir récupérer votre passeport tamponné sans problème.

 

Passer la frontière entre Laos et Cambodge en bus

Selon votre point de départ, l'itinéraire à emprunter sera différent. Voici toutefois la démarche à suivre pour passer la frontière en partant des 4000 îles.

Il vous faut d’abord rejoindre la gare routière de Ban Nakasang, d’où vous êtes sûrement arrivé.  Don Det ou autre, n’hésitez pas à demander à votre hôtel ou agence de vous réserver un bateau pour retourner sur Ban Nakasang, dès la première heure le matin de votre départ. Le personnel le fera volontiers et vous évitera du temps perdu.

Rendez vous à la gare routière à pied et prenez simplement un ticket de bus pour la frontière (indiquée par le petit nom de « Tropaeng Kreal/Stung Treng border check point »). Faites un peu de change pour avoir des dollars sur vous, ça servira pour la suite.

Attention :
Ne vous faîtes pas avoir ! Si on vous dit que vous devez payer des « frais » supplémentaires ou donner votre passeport, refusez. Le piège de « on s’occupe de tout, donnez votre passeport » est courant et c’est généralement une arnaque. Si vous avez déjà votre visa, pas de problème. Si vous n’avez pas encore votre visa, pas de panique: vous pourrez faire le nécessaire au Tropaeng Kreal border check point.

 

Le passage au check-point de Tropaeng Kreal

Une fois à la frontière, si vous avez déjà votre visa, présentez vos passeports et payez les 1 ou 2$ qu’on vous demande pour le tampon, à la fois côté Laos et côté Cambodge (oui, même si vous avez déjà votre visa, considérons que c’est pour l’encre...). En effet, rien ne sert de s’énerver, il faut malheureusement l’accepter et payer ces frais illégaux. Votre visa en poche, vous aurez un avantage certain sur les autres voyageurs, qui devront faire leur visa sur place et payer plus cher que prévu, sans compter les bonus aléatoires comme les « taxes » de tampon et autres, selon l’humeur de l’agent.

Dirigez-vous vers votre bus direction Siem Reap, réservé au préalable (voir point suivant). Vous verrez ceux qui n'ont pas pris le temps de faire leur réservation grimper dans un bus bondé, qu’ils auront payé plus cher que vous et qui atteindra Siem Reap une voire deux heures plus tard. Allez, on compatis ! Prévoyance, anticipation, tout ça, on ne le répétera jamais assez.

 

Aller jusqu'à Siem Reap: réservez votre trajet !

Pour atteindre Siem Reap, justement, vous pouvez vous y prendre à l’avance et c’est tout bénef'. Nous vous conseillons très fortement de passer par la compagnie AVT, réservable en ligne, pour plusieurs raisons : c’est moins cher que les autres prestations que vous pourrez trouver aux alentours des 4000 îles, c’est également plus rapide pour arriver à Siem Reap - vous êtes dans un mini-bus - et c’est beaucoup plus confortable. Une fois la frontière passée, le chauffeur vous attendra dans un café/resto avec une pancarte de la compagnie. Prévoyez de le payer en dollars. Excellente prestation, moins cher que les autres bus, en bref, le top. Ne cherchez pas plus loin.

En bonus, à l’arrivée à Siem Reap, on vous envoie un tuk-tuk gratuit pour vous conduire jusqu’à votre hôtel (réservé au-préalable bien sûr !). Comme d’habitude, ce galopin de chauffeur de tuk tuk vous proposera de vous emmener en excursion à Angkor Wat pour les jours qui suivent. Et pourquoi se laisser tenter et accepter ?

Prévoyez une bonne journée pour arriver jusqu’à Siem Reap et passer la frontière entre Laos et Cambodge. Vous voilà au début de votre voyage au Cambodge et de nouvelles aventures s’offrent à vous !

 

Lire également: Passer la frontière Vietnam-Laos en bus

 

Des questions ? Un commentaire ? On attend vos réactions.

 

Publié par Freelensers le - Mis à jour

 
 

 

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux


Posté par Freelensers