Photo et vidéo en voyage, notre équipement

Notre équipement photo et vidéo en voyage (et à la maison)

 

Être passionné de photographie, ça demande l'équipement ! Que ce soit en voyage ou à la maison, nous avons accumulé une certaine quantité de matériel que nous partageons ici avec vous.  Des basiques, au traitement en post-production en passant par les indispensables, c'est parti !

 

introduction : le matériel ne fait pas la photo

La photographie, c'est un art qui demande un équilibre précis entre de bonnes connaissances techniques et une sensibilité artistique. Nous avons croisé sur notre route de très bons photographes techniques dont les photos manquaient cruellement de touche artistique, et inversement, des photographes à l’œil avisé dont la technique pure faisait défaut.

Cette bonne balance est le fruit d'un travail régulier et d'un apprentissage constant - comme dans toutes les formes d'art, finalement. Oui, mais le matériel dans tout ça ? Difficile de pratiquer la photographie sans matériel, certes. Un boîtier de qualité, des objectifs taillés pour la précision, du matériel de bonne facture, voilà de quoi produire de bonnes photos.

Oui et non. C'est un point sur lequel nous nous devons d'insister : le matériel ne fait pas la bonne photo. Un bon photographe saura prendre une superbe photo avec un appareil photo bas de gamme. Un néophyte en photographie prendra certainement une photo médiocre même équipé d'un Nikon D850. Une bonne photographie est donc uniquement le fruit du talent du photographe. La clef ? La pratique !

 

Les basiques de tout équipement photo et vidéo

  • Des cartes SD

Choisir de bonnes cartes SD c’est d’abord choisir la sécurité de vos photos. Nous avons l’habitude d’utiliser des cartes Sandisk, une marque reconnue pour sa fiabilité. Le prix des cartes SD ne varient pas qu’en fonction des capacités de contenance, mais également en fonction de la vitesse de transfert. N'orientez pas votre choix vers le prix au détriment de la qualité !

Evidemment, plus vous shootez en haute qualité et en quantité, moins de photos vous pourrez stocker sur vos cartes. Ceci dit, une carte de 32 go pour commencer ne devrait jamais être un problème. Si vous faites de la vidéo et que vous shootez beaucoup, vous devrez sûrement passer au niveau supérieur avec une 64 go ou plus, ou prendre soin d’avoir plusieurs cartes SD à votre disposition. Pour transporter vos cartes SD, investissez dans un rangement adéquat, à bas prix et sécurisé. 

 

  • Un sac à dos résistant à l'eau, rembourré et adapté au matériel de chacun

Plus on accumule de matériel, plus la question du sac se pose. Pendant longtemps, nous avons transporté nos objectifs dans des chaussettes de ski... Une technique rustique mais efficace !

Au départ simple sacoche, notre sac d’appareil photo s’est dédoublé en deux sacs à dos robustes. Des sections rembourrées permettent de maintenir les objectifs et les boîtiers stables, et d’encaisser les chocs. Nous utilisons également des housses de protection de sac à dos en cas de grosse pluie. 

Nous utilisons un sac à dos Tarion et un sac à dos Quechua équipé d'une housse anti-choc pour appareil photo.

 

  • Un DSLR (digital single-lens reflex)

Inévitablement ! Nous utilisons deux DSLR Nikon, le D7100 et le D5300 , respectivement de gamme expert et amateur averti. Si aujourd'hui on trouve mieux sur le marché, ces boîtiers font clairement le job. Ils offrent tous les deux des images de qualité et une utilisation poussée de la technique photo. Les capacités de ces boîtiers s'arrêtent où commence la vidéo. En effet, l'absence de réglage log, d'autofocus adapté, de qualité 4k et la limite de fps à 60, entre autres, restreignent les possibilités en matière de vidéo.

 
Le petit + du Nikon D7100 : un double slot SD et un écran de réglage supplémentaire
Le petit + du Nikon D5300 : un écran inclinable et le Wifi intégré

 

  • Des objectifs

Choisir ses objectifs n'est jamais chose facile. On voudrait un objectif unique pour tout faire, à bas prix et de bonne qualité: gardez en tête que cela n'existe pas !

Il est essentiel d'investir dans de bons objectifs qui vous donneront satisfaction. Mieux vaut acheter un seul objectif de bonne qualité qui ne vous permet pas de tout faire plutôt que plusieurs objectifs de qualité moyenne. Puisque nous pratiquons la photo de paysage et de portrait, nous nous sommes équipés de plusieurs objectifs complémentaires.

 equipement photo video objectif blog voyage photographie

 

Les indispensables, pour compléter son équipement photo et vidéo

 equipement photo video trepied blog voyage photographie
  • Un trépied de qualité

Indispensable dans des conditions de basse luminosité ou de pose longue, le trépied fait partie de l’attirail de base de tout photographe.

Il doit être adapté au poids de votre appareil: c’est sur cet élément que vous devrez choisir le bon trépied. Ne négligez pas votre achat en vous contentant du premier prix ! Vous risquez bêtement d’abîmer votre appareil puisque le trépied ne sera pas assez robuste pour le supporter.

Le gros inconvénient d’un trépied, c’est que ça pèse son poids et que c’est encombrant. On décide trop souvent de le laisser dans la voiture, voire même à la maison et on le regrette ! Petit conseil: si vous décidez d’emporter votre trépied, vérifiez que l’attache de la tête est bien à sa place, soit déjà vissée à votre appareil, soit vissée sur le trépied. Oui, ça sent le vécu !

Nous utilisons un trépied MeFOTO et un trépied Vanguard VEO.

 

  •  Un filtre UV et ND pour chaque objectif

Des accessoires franchement nécessaires, surtout quand on voyage ! Les filtres UV protègent vos objectifs de toutes attaques extérieures, poussière, pluie, chocs et coups directs.

Les filtres ND (neutral density), dits « à densité neutre » vous donnent une marge de manœuvre supplémentaire pour tous vos réglages, quelle que soit la luminosité ambiante. Si vous souhaitez pratiquer la poste longue, ils sont indispensables. 

 

  • Un pare-soleil et des caches

On le perd, on le dénigre, on le laisse dans un tiroir... Ne négligez pas l’utilité d’un pare-soleil ! Il vous protégera des flares indésirables. Quant au cache, faut-il préciser son utilité  ?

Petite astuce :
Pour ne plus perdre vos caches, faites un trou sur le côté à l’aide d’une perceuse montée d’une mèche très fine, puis passez-y une ficelle. Attachez là à votre appareil et le tour est joué ! (#astucedepapa)
 
 equipement photo video cache objectif blog voyage photographie
 

 

  • Une batterie de rechange

Il est toujours utile de partir avec une ou plusieurs batteries supplémentaires, chargées au préalable. Selon l’utilisation de votre DSLR, vous pourrez vite vous trouver à cours de batterie et votre journée s’arrêtera là. Dommage. 

Nous utilisons nos batteries originales ainsi que des batteries de rechange qui ne sont pas de la marque Nikon. Elles ne sont pas d'aussi bonnes qualité, mais elles font parfaitement l'affaire !

 equipement photo video batterie blog voyage photographie

 

  • De quoi nettoyer votre appareil

En voyage, on ne part jamais sans un kit de nettoyage. Ça ne prend pas beaucoup de place et ça vous permet de maintenir votre matériel en bonne forme. Vous vous trouverez bien embêté si votre boîtier et votre objectif sont couverts de poussière, à l'autre bout du monde !

Vous pouvez acheter un pinceau et un liquide de nettoyage à bas prix, à manipuler avec délicatesse. Si vous voyez des tâches sur vos photos malgré tout le soin que vous apportez au nettoyage du capteur, amenez votre matériel à nettoyer chez un professionnel

 

Les bonus sympathiques pour parfaire votre équipement

  • Une télécommande 

Outil bien pratique pour éviter tout risque de flou au déclenchement, dans des conditions de basse luminosité ou tout simplement pour déclencher à distance.

Nous utilisons une télécommande Nikon infrarouge.

  • Un clip de fixation pour DSLR

Idéal quand on transporte un boitier lourd et encombrant, le clip de fixation permet de dégainer plus vite que son ombre et de ne plus rater l'instant parfait. À attacher à la ceinture ou à une bretelle de votre à sac à dos, c'est un sacré gain de place, de temps et d'énergie !

Nous utilisons un clip de fixation DSLR par Peak Design.

  • Un gorillapod Joby

Bon compromis entre trépied lourd et instabilité d'une tenue à la main, un gorillapod permet à son utilisateur d'appréhender très facilement son boîtier avec une stabilité prouvée. Idéal pour les vidéos, c'est un vrai prolongement de votre propre bras, solide et flexible. Ses 3 pieds articulés permettent également d'accrocher son appareil partout, en toute confiance : une branche, le dossier d'une chaise, un poteau... Le gorillapod saura s’agripper à tous types de support ! À vous de laisser parler votre créativité.

Comme pour un trépied classique, veillez à choisir le gorillapod adapté au poids de votre matériel. Nous utilisons ce Gorillapod Joby, connu et reconnu pour sa qualité durable.

  • Un drone DJI Mavic Pro

Parmi les meilleurs du marché, le Mavic Pro est une petite merveille de technologie. 27 minutes d'autonomie de vol, lentille équivalente à 35mm f/2,2, 12,5 millions de pixels, format RAW, capture 4K, jusqu'à 120 fps, bref, un beau bébé. L'investissement est conséquent mais les possibilités de prises de vue sont infinies et, quand vous aurez goûté à la perspective nouvelle, vous ne regretterez pas votre achat.

Nous utilisons un Drone DJI Mavic Pro dans son format Combo (batteries supplémentaires, pales de rechange, pochette de protection, chargeur multi-support).

  • Des filtres ND pour Dji Mavic Pro

Comme sur un DSLR, il est essentiel de pouvoir maîtriser la quantité de lumière perçue par la lentille du drone. Du ciel, la réverbération peut être plus importante qu'à terre et selon l'heure de la journée, mieux vaut se munir d'un filtre ND pour ne pas subir l'excès de lumière « cramée » d'un soleil direct. C'est l'outil idéal pour maîtriser ses prises et y ajouter un effet cinématique.

 
 photo video equipement voyage blog

 

  • Une protection de DSLR

Si votre appareil n’est pas tropicalisé, voilà un accessoire bien utile. S’il l’est, considérez la housse comme une bonne protection supplémentaire. La housse de protection en silicone absorbe les coups du mieux qu'elle peut, une sécurité supplémentaire si vous êtes du genre maladroit. On le sait, rien n'est trop beau quand il s'agit de protéger son équipement photo en voyage. Pensez-y.

Seul inconvénient, la matière retient facilement sable et poussière. Pas pratique quand il y a du vent !

 
 equipement photo video polaroid fujifilm instax mini blog voyage photographie
  • Un appareil instantané Fujifilm Instax mini 8

On est plus dans l’esprit gadget, mais un polaroïd fait toujours son petit effet. L’Instax mini ne coûte pas très cher, c’est son premier avantage.

Pour ce qui est de la qualité, on est cependant bien loin du charme des vieux instantanés : flash obligatoire, vous vous trouverez bien parfois déçu par des photos trop blanches ou trop sombres. L’appareil laisse peu de place aux réglages puisque vous ne pouvez toucher qu’à l’intensité du flash (l’appareil désigne lui-même la meilleure exposition, de manière assez aléatoire il faut croire).

Restons honnête, c’est tout de même très plaisant de garder des souvenirs à accrocher sur son frigo. Ceci dit, oubliez les paysages, c’est avec des portraits que vous tirerez le meilleur de l’Instax.


Vous constaterez que les recharges coûtent leur petit pesant d’or. Comptez à peu près 1€ par photo. À ce prix-là, ça calme bien vite les ardeurs !

Nous utilisons un appareil Fujifilm Instax Mini 8. Nous vous conseillons d’acheter une housse de protection (surtout si vous le choisissez en blanc), la coque en plastique est assez solide mais les composants ont tendance à bouger au moindre choc.

Notre conseil :
À l’achat d’un Instax mini 8, dépensez un peu plus et achetez un pack qui comprend l'appareil + 100 films. Vous serez largement gagnant sur le coût des films. De même, quand vous n’en avez plus, n’hésitez pas à les acheter en gros (et à partager avec quelqu’un, par exemple) pour les payer moins cher.

 

Stockage et traitement en post-prod

  • Une tablette graphique

La tablette graphique que nous utilisons (qui n’est pas la nôtre, merci Pauline) est très utile en post-prod. Elle nous permet une précision difficile à obtenir avec une souris, un vrai coup de pouce pour le traitement sur Photoshop. C’est un outil non-négligeable quand on retouche en profondeur et qu’on passe du temps sur le logiciel. La prise en main est plutôt facile et l’intérêt est flagrant !

Nous utilisons une tablette graphique Wacom Intuos Photo.

 

  • Un pc Acer Swift 3 

Nous avons choisi ce pc d’abord pour sa légèreté : 1,5 kg pour un beau bébé. Le prix n’est pas excessif et la performance est au rendez-vous, avec un processeur i7 et 8Go de RAM ainsi qu’un disque dur SSD 256 Go. Acer n’est pas décevant sur ce produit : les ventilateurs sont placés de manière à éviter la surchauffe et le pc ne bronche pas après une journée entière sur Lightroom, Premiere et Photoshop.  Idéal pour voyager, il se glisse partout facilement dans la poche intérieure d'un sac appareil photo.

Notre ordinateur de travail et de voyage est un Acer Swift 3 Ultrabook 13,9" dans une housse de protection Inateck.

Nous utilisons également un Toshiba Satellite I7 increvable, quoiqu'un peu fatigué.

 

  • Des disques durs externes

Ainsi que nous l'expliquons dans notre article Comment sauvegarder ses données, nous ne sommes pas de très grands fans des disques durs externes. Pourtant, à l’étranger, nous n’avons guère le choix ! Nous sauvegardons nos photos sur deux disques durs et sur notre PC, pour une triple sauvegarde optimale.

Nous utilisons un disque externe Seagate 1 To et un Maxtor 1 To, dans deux étuis pour disque dur externeS AmazonBasics.

Notre astuce :
Pour sécuriser au mieux vos données, répartissez PC et disques durs externes dans des sacs différents !
 equipement photo video blog tablette voyage photographie
 
  • Un NAS

On le dit et le re-dit, ce dispositif de stockage a changé notre manière de travailler et de stocker nos photos. Une vraie révolution ! Nous vous invitons à lire cet article pour en savoir plus sur les raisons de notre achat.

Nous utilisons un NAS Synology DS418Play 4 baies et deux disques durs externes chacun Western Digital de 4 To.

 

  • Une multiprise de voyage

Nous avons investi dans une multiprise pour voyager et charger tout notre matériel sereinement. Celle-ci dispose de 4 ports USB en plus des 5 fiches standards. Un gain de temps dans les pauses recharges !

 

 

Et vous, quel est votre équipement photo ? Qu'est-ce qui vous semble indispensable quand on pratique la photographie ?


 Notre WISHLIST

Si l'idée vous vient de nous faire un cadeau ;)

 

Publié par Freelensers le - Mis à jour

 

 

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux


Posté par Freelensers