Que faire à Tokyo en une semaine : guide par jour et par quartier (2/2)

Que faire à Tokyo en une semaine : guide par jour et par quartier (2/2)

 

Vous voilà dans la 2ème partie de l'itinéraire d'une semaine à Tokyo. Commencez par le début, lisez Visiter Tokyo partie 1/2. Le voyage continue et vous passerez de découverte en découverte en explorant la capitale du Japon. Que faire à Tokyo en une semaine ? Achevez votre séjour en beauté !

 

[Rappel] Se déplacer à Tokyo

Le train et le métro sont les meilleurs moyens de transport à Tokyo et au Japon, plus généralement. Au vu de la complexité des plans de métro, on peut penser qu'on s'y perd facilement. Détrompez-vous ! Si se déplacer à Tokyo est (quasiment) un jeu d'enfant, il y a tout de même quelques petits trucs à savoir. Notre article Train et métro à Tokyo vous explique tout et, muni de votre fidèle Japan Rail pass, la ville est à vous !

 

JOUR 4 : LE MUSÉE GHIBLI, TOKYO DOME CITY ET SES ALENTOURS, LE QUARTIER D'ASAKUSA

En ce quatrième jour, on s'échappe un peu de l'énergique Tokyo pour se rendre à Mitaka, dans la banlieue de la capitale, et visiter le musée Ghibli. Si vous êtes connaisseur du travail de Miyazaki et Takahata, c'est une étape obligatoire de votre visite de Tokyo. Le problème, c'est que le musée n'est pas bien grand et clairement disproportionné compte tenu du succès international des studios Ghibli.

 que faire a tokyo blog voyage japon

Il est donc indispensable de réserver sa place, puisqu'un horaire de visite vous sera imposé. Vous pouvez réserver vos places en ligne depuis la France sur le site de l'agence Keikaku. En comptant des frais d'agence et la conversion du yen à l'euro, un billet adulte vous reviendra à environ 20€ (prix variable). Sachez que les billets sont mis à la vente 3 mois à l'avance et qu'ils partent très vite !

Si vous n'avez pas la chance de pouvoir en commander en ligne, vous pourrez toujours tenter le coup dans la chaîne de kombini Lawson, dès votre arrivée au Japon. Des bornes sont à votre disposition à l'intérieur de ces supérettes. Si vous ne vous en sortez pas, demandez de l'aide aux employés ! En achetant vos billets sur place, vous paierez moins cher, puisque le billet coûte ¥1000 par adulte.

Une fois votre billet en poche, empruntez la Chuo Main Line pour vous rendre au musée Ghibli. Si vous êtes l'heureux détenteur d'un Japan Rail Pass pour voyager au Japon, vous n'aurez pas à payer pour ce trajet, votre pass vous en donne le libre l'accès. Descendez à la gare de Kichijôji et  traversez le parc d'Inokashira, dans lequel se trouve le musée.

Vous trouverez sur votre route pas mal de jolies boutiques et magasins sympas, ainsi que de bons restaurants. Il y aura également beaucoup moins de touristes, ce qui n'est pas plus mal, n'est-ce pas ? Profitez-en pour faire un tour autour de l'étang d'Inokashira et dans le joli parc qui le borde. Vous trouverez un temple bouddhiste ainsi qu'un petit sanctuaire dédié à Benzainten, divinité des arts et de la musique. Une jolie promenade à faire après ou avant votre visite au musée Ghibli. 

 

* depuis le 26 mars 2018, il n'est plus possible d'acheter un billet unique pour visiter le musée Ghibli via l'agence JTB. Seul un package est disponible : pensez-y, selon votre programme de séjour à Tokyo, vous pourriez faire de belles économies.

 

 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon

 

Quant au musée, il n'est certes pas bien grand mais il regorge de pièces plus jolies les unes que les autres. Vous y trouverez des maquettes, des dessins originaux, des animations, des films exclusifs réservés aux visiteurs du musée, la boutique (évidemment), un café et une exposition temporaire sur l'univers des studios Ghibli. N'oubliez pas de monter sur le toit du musée où vous attend l'un des robots protecteur de Laputa, le château dans le ciel. 

Bref, si vous êtes un fan du maître Miyazaki, vous ne manquerez pas de fondre devant ce musée que certains non-connaisseurs qualifient de « bof ».  La visite ne dure pas très longtemps mais vous vous laisserez prendre par la main par le gros Totoro qui vous attend à l'entrée et vous libérerez votre âme de rêveur. C'est garanti. 

Si vous voyagez avec des enfants, vous ne pouvez pas faire mieux. Une dose de féerie bienvenue avant de repartir visiter Tokyo.

 

 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon

 

De retour à Tokyo, faites un arrêt au Tokyo Dome, dans le quartier de Bunkyô, en prenant la Chuo Main line jusqu'à à la gare de Suidôbashi. De là, traversez la rivière Kanda et vous atteindrez Tokyo Dome City, un endroit étrange où se mêlent centre commercial, parc de loisirs et jardin japonais. Vous changerez littéralement d'univers !

Le Tokyo Dome est LE stade de Tokyo, où jouent les Yomiuri Giants, l'équipe de baseball de la capitale, mais c'est aussi là que se produisent les spectacles des plus grandes stars de la chanson. C'est autour de cette gigantesque construction que l'on trouve un complexe moderne de loisirs et d'activités diverses. Vous pourrez y voir (et même essayer pour ¥1030, si le cœur vous en dit) le Thunder Dolphin, une montagne russe impressionnante qui traverse le centre commercial et la grande roue posée là. En plein Tokyo, c'est assez dingue pour y jeter un œil !

Vous pourrez également profiter de LaQua, un centre de spa de type onsen, qui tire ses bienfaits des sources d'eau chaude à quelques 1700 mètres sous terre. Au rez-de chaussée, vous trouverez un Jump Shop et un Sega store, qui sauront ravir les amateurs de mangas parmi vous. Vous l'aurez remarqué, visiter Tokyo est épuisant: pourquoi ne pas prendre un verre au TGI Friday (« Thanks god it's friday ») pour vous remettre de toute cette animation ?

 

 que faire a tokyo blog voyage japon

 

À l'arrière du Tokyo Dome, vous trouverez le Koishikawa Kôraku-en, un joli jardin japonais dans lequel il est très agréable de se promener. Vous y croiserez quelques sanctuaires, lanternes, mémoriaux, pavillons et statues. Une bien jolie manière d'achever cette journée.  

À moins que vous n'en vouliez plus ?! Visiter Asakusa de nuit, en voilà une chouette idée !

 

 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon

JOUR 5 : le marché au poisson de Tsukiji, le quartier de Nippori et le parc d'Ueno

Cette cinquième journée démarre sur les starting-blocks par une visite du marché de Tsukiji, le plus grand marché aux poissons du monde. Les arrêts de métro les plus proches sont Tsukiji, sur la Hibiya Line, et Tsukijishijô, sur la Oedo line. 

Si les relents de mer ne vous dérangent pas de bon matin, vous passerez un bon moment à déambuler parmi les étalages. Si vous aimez le poisson cru, ce même au petit-déjeuner, faites-vous le plaisir de manger quelques sushi et sashimi dans l'un des nombreux restaurants autour du marché, pour du poisson au top de sa fraîcheur. Un vrai délice et un petit luxe, mais une expérience unique. Un passage au marché au poisson de Tsukiji est un moment insolite et incontournable dans votre semaine à visiter Tokyo.

 

 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon

 

Pour une visite optimale, évitez de porter des chaussures à semelles plates, qui pourraient vous faire glisser (pensez au sol d'un rayon poissonnerie de supermarché !), ne gênez pas ceux qui y travaillent et restez discret. Depuis quelques années, les visiteurs ne sont plus acceptés avant 10 heures du matin, afin de ne pas déranger les travailleurs sur place. Il faut dire que le hangar qui abrite le marché est plein à craquer et il est difficile de se croiser dans les allées. Devant la recrudescence de curieux, il a fallu prendre des dispositions. 

Vous pouvez accéder à la salle des enchères par petits groupes de visiteurs mais il est interdit de prendre en photo les poissons au flash. Il semblerait par ailleurs que le règlement sur les photos se soit quelque peu raidit et qu'on ne puisse plus photographier l'intérieur du marché... À vérifier sur place ! 

Attention !
Remis sur le tapis dans le cadre des Jeux Olympiques de 2020, le projet de déménagement du marché à Toyosu, lancé depuis 2001 et initialement prévu en 2016, a été reporté à l'automne 2018. Ce retard, provoqué par des conflits politiques et des problèmes sanitaires, démontre l'instabilité de ce projet. Renseignez-vous avant de vous rendre au marché aux poissons de Tsukiji !
 
 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon

 

En repartant du marché de Tsukiji, jetez un œil au Tsukiji Hongan-ji, un majestueux temple bouddhiste qui vaut bien le détour.

Partez ensuite en direction de Hamarikyu, un jardin japonais particulièrement beau. Là encore, vous pourrez prendre le temps de déambuler dans tout le parc et d'admirer les buildings qui se reflètent dans l'eau des bassins. Les parterres de colza forment un tapis jaune splendide et la maison de thé, au bord de l'étang, contraste remarquablement avec les grands immeubles modernes autour du parc. Une petite pause bien méritée avant de reprendre votre périple au-travers de Tokyo.

 

La journée se poursuit. Nous vous invitons à vous rendre à la gare de Hamamatsuchô, non loin de là, et à emprunter la Yamanote, que vous n'aurez pas besoin de payer si vous possédez le JR Pass. Partez en direction de la gare de Nippori, à 20 minutes de là et enfoncez-vous dans ce vieux quartier qui, à première vue, n'a rien de particulier. C'est pourtant là que vous trouverez une multitude de magasins de tissus, tous plus beaux les uns que les autres et de bonne qualité. De nombreux créateurs français font venir leurs tissus de chez Tomato, le roi du tissu japonais.

Vous n'êtes pas vraiment féru de couture et vous vous en fichez pas mal, du tissu ? Attendez la suite. C'est aussi là que vous trouverez de petites boutiques de kimono à des prix défiants toute concurrence. Voilà qui devrait vous parler ! Si le kimono fait partie des cadeaux ou des souvenirs que tout voyageur veut ramener dans sa valise, il se trouve vite confronté à une réalité: les beaux kimonos sont très chers, les kimonos moins chers sont très moches. C'est à Nippori que vous trouverez le bon compromis ! Un détour agréable et insolite dans votre semaine à Tokyo, qui vous éloignera des quartiers touristiques et pris d'assaut.

 

 que faire a tokyo blog voyage japon

 

Il est ensuite temps de remonter dans la Yamanote et d'aller jusqu'à la gare d'Ueno, d'ou vous atteindrez le parc. Vous pouvez également partir à pied par l'arrière de la gare, traverser le cimetière et viser l'Université d'art de Tokyo pour entrer dans le parc d'Ueno, par l'autre côté, en une quinzaine de minutes. 

Selon votre humeur et votre envie, vous pouvez visiter le musée national de Tokyo, le plus ancien musée de la ville, qui abrite un un héritage culturel et artistique important. C'est également un bon moyen de s'occuper si la météo est d'humeur boudeuse pendant votre voyage au Japon.

Nous ne sommes pas de grands défenseurs des zoos, nous recommandons rarement d'en visiter et le zoo d'Ueno ne fait pas exception. Mondialement connu pour avoir réussi à faire naître un panda en captivité, il attire foule de curieux qui se pressent pour voir les animaux. N'y allez que si vous avez beaucoup de temps devant vous et que vous ne voulez ABSOLUMENT pas rater ça. Sinon, passez votre chemin. Il y a bien mieux à visiter à Tokyo !

 

 que faire a tokyo blog voyage japon
 visiter tokyo une semaine guide par jour par quartier parc ueno sanctuaire japon asie blog voyage photographie
 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon

 

Prenez plutôt le temps de vous promener dans le parc d'Ueno. Il renferme quelques trésors cachés qu'il vous faudra découvrir au fil de votre visite. Achevez cette promenade par une marche autour de l'étang de Shinobazu, où vous pourrez même louer une barque ou, comble du kitsch, un bateau en forme de cygne. Si romantique !

En hiver, quand les nénuphars sèchent, c'est moins romantique.

 
Lire également : Quand partir au Japon ?
 
 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon

JOUR 6 : le musée d'Edo-Tokyo, le musée Sumida Hokusai, Kappabashi-dôri et la Tokyo Skytree au quartier d'Asakusa

On retourne aux alentours d'Asakusa, ce quartier qui finalement n'a pas livré tous ses secrets. 

Mais d'abord, un petit détour par deux musées qui valent la peine d'être vus, sur l'autre rive de la Sumida. Prenez la Oedo line (Toei) et descendez à la station Ryogoku. Là, vous vous trouverez au pied du musée d'Edo-Tokyo, un grand musée sur l'histoire de la ville et son évolution. Intéressant et ludique, il ne coûte que ¥600 par adulte. Idéal si le temps se gâte ou si vous en avez plein les pattes de visiter Tokyo en déambulant. 

 
 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon

 

Vous noterez la forme particulière du Ryôgoku Kokugikan, le stade national de sumo, juste à côté du musée. 

Le deuxième musée que nous vous recommandons a ouvert ses portes en novembre 2016 et connait déjà un succès fulgurant. Il faut dire que le musée Sumida Hokusai consacre tout son espace à l' œuvre de Hokusai, certainement le plus grand artiste du Japon d'Edo et le plus connu à l'international. Vous trouverez plus de 1500 œuvres, dans la collection permanente mais également une exposition temporaire.

Nous voilà bien loin du style vieillot et poussiéreux attaché au mot « musée » : le bâtiment de couleur aluminium et au look ultra-moderne saura vous séduire au premier regard. L'entrée ne coûte que ¥400 par adulte, vous n'avez donc aucune excuse pour ne pas y aller. Profitez de votre semaine à Tokyo pour découvrir le travail de ce monstre de l'art japonais !

 

 que faire a tokyo blog voyage japon
 

Revenez ensuite vers le quartier d'Asakusa, à pied ou en métro (le plus simple et le plus court étant de marcher une vingtaine de minutes). Visez la Kaminarimon-dôri, cette grande avenue où se trouve le portail Kaminarimon, et traversez-la jusqu'au croisement avec la Kokusai-dôri. Vous ne pouvez pas vous tromper, puisque c'est le bout de l'avenue. Là, prenez l'avenue qui longe le musée du tambour, jusqu'à arriver à Kappabashi-dôri, votre destination. Le plus simple est de vous munir d'un plan de la ville pour aller droit au but !

 que faire a tokyo blog voyage japon

Cette grande avenue un peu austère n'a l'air de rien ? Vous vous trouvez pourtant dans le quartier de la cuisine, où les restaurateurs viennent acheter leur matériel. Et alors ? Et alors, regardez autour de vous, entrez dans les magasins et admirez. Visiter Tokyo, c'est aussi sortir des sentiers battus et trouver des coins insolites.

Vous trouverez des coutelleries dont la technique de fabrication remonte à des temps immémoriaux (pourquoi ne pas ramener un vrai santoku en souvenir ?), des boutiques de céramique qui vendent de la vaisselle magnifique, mais surtout, des dizaines de créateurs de plats en plastique, ces fameux plats que vous avez croisés dans la vitrine de tous les restaurants. Vous pouvez acheter un bol de ramen à exposer chez vous, si vos finances vous le permettent ! Sinon, contentez-vous d'un appétissant sushi à la crevette, à aimanter sur votre frigo. Voilà un chouette souvenir de votre semaine à Tokyo !

Le long de l'avenue, vous trouverez de petits stands ambulants qui vendent karaage et autres tebasaki, des ailes de poulets caramélisées saupoudrées au sésame. Un délice.

Ce quartier recèle de trésors et de curiosités, que vous soyez bon cuisinier ou pas. Bien en-dehors des circuits touristiques, vous trouverez à Kappabashi une saveur particulière, une âme authentique, à nue. 

 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon

 

Et ensuite, pourquoi ne pas faire un tour à la Tokyo Skytree ? Cette grande tour que l'on aperçoit de l'autre côté de la Sumida est ouverte de jour et de nuit, jusqu'à 22h.

Construite en 2012, c'est la seconde tour la plus haute du monde, avec une hauteur de 634 mètres de haut, rien que ça. Vouée à la diffusion des programmes de radio et de télévision, la Skytree propose également le point de vue le plus élevé sur la ville, depuis deux observatoires.

Le prix d'un tel panorama n'est toutefois pas donné : vous devrez débourser ¥2060 par adulte pour atteindre le premier point de vue et y ajouter ¥1030 pour profiter de la galerie panoramique, plus haute encore. L'expérience coûte son petit prix mais vous vous trouverez à 450 mètres au-dessus de Tokyo, dans la plus haute tour du Japon. 

Le point noir de cette visite, c'est le monde. Vous risquez de faire la queue de longues minutes voire de longues heures selon l'heure à laquelle vous planifiez votre visite de la Skytree. Il est recommandé d'y aller dès 8 heures du matin, mais attendez-vous à tout de même devoir patienter. Nous vous conseillons de reporter votre visite si la météo laisse à désirer, l'idéal étant un ciel dégagé et un beau soleil. 

 

 que faire a tokyo blog voyage japon

Jour 7 : Odaiba ou quartier libre !

En ce dernier jour à Tokyo, pourquoi ne pas prendre le temps de revenir sur l'un des lieux qui vous a plu ? Ou d'aller à un endroit que vous avez raté ? Prenez le temps de digérer ces 6 jours intenses et de planifier la suite de votre voyage.

Vous en voulez plus ? Explorez Odaiba !

Vous y trouverez un parc à thème Legoland, dans lequel vous ne pourrez entrer qu'accompagné d'un enfant puisqu'il est essentiellement tourner vers l'amusement de nos chers bambins. Vous pourrez boire un coup au Gundam Café pour admirer la grande statue à l'entrée (pour les connaisseurs) ou encore vous éclater à Joypolis, un parc d'attraction pour les plus foufous d'entre vous qui en veulent toujours plus.

À Odaiba, vous pourrez même enfiler votre maillot de bain, aller piquer une tête dans la baie de Tokyo ou faire bronzette le long d'Odaiba sea-side park. De longues promenades et zones piétonnes permettent de sillonner l'île artificielle. Ainsi, en longeant le bord de mer, vous tomberez sur une statue de la liberté égarée. Et pourquoi pas ?

 

 que faire a tokyo blog voyage japon
 que faire a tokyo blog voyage japon

 

Mais il est temps de prendre le Shinkansen et de repartir vers de nouvelles aventures ! Visiter Kyôto, faire l'ascension du Mt Fuji, découvrir Hiroshima et l'île de Miyajima, Osaka ou Nagoya, le choix est large. 

Visiter Tokyo, c'est loin d'être de tout repos mais la semaine passée dans la mégalopole vous aura plongée au cœur de ce qui fait le Japon. Une ambiguïté déstabilisante, un mélange de culture explosif et une immensité désarmante. Tokyo fait partie de ces villes tentaculaires qui dégagent une telle puissance que les millions de personnes qui y fourmillent s'y sentent à la fois écrasées et protégées. Ces villes qui éveillent mille interrogations sans y répondre, éternellement fascinantes.

Racontez-nous : qu'avez-vous préféré lors de votre semaine à Tokyo ? Quels sont vos plans pour la suite ?

 

Lire à la 1ère partie de l'article : Visiter Tokyo en une semaine: guide par jour et par quartier (1/2)

 
 

 

Vous avez aimé notre article que faire à Tokyo ?

Partagez-le !  C'est une façon simple de nous soutenir et (qui sait ?) d'entraîner vos amis vers une nouvelle aventure.

 
 
 

 
 

 

Envie d'en voir plus sur Tokyo ? Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

1 abonnement = 1 coup de pouce !


Publié par Freelensers le - Mis à jour

Posté par Freelensers