Comment organiser un Road Trip ?

Comment organiser un Road Trip ?

 

Si tous les voyageurs de la route goûtent le même plaisir dans la liberté immense que procure le road trip, chacun a sa façon de l’envisager et de le définir. Il n’existe donc pas UN road trip, mais une multitude. Chacun ses mots, ses émotions, ses priorités, et c’est bien ça qui est intéressant : on a beau être nombreux à explorer la planète de la sorte, tout le monde a son mot à dire.

Comment organiser un road trip ? Quel véhicule choisir ? Quel matériel emporter ? Comment prendre une douche ? Dans ce (long) article, vous trouverez un maximum de réponses à ces questions, mais également nos conseils pratiques, nos astuces et notre philosophie. Hit the road !

 

Qu'est-ce qu'un Road Trip ?

Littéralement, « road trip » signifie « voyage par la route ». Là, on ne se mouille pas trop.

En gros, tout ce qui n’est pas du domaine du voyage en mer ou dans les airs (ou sous terre, bientôt) relève du road trip. Cette définition basique est certes correcte, mais il convient de l’affiner. Aujourd’hui, l’expression « road trip » est porteuse d’un sens qui a été façonné au fil des années, passant de la simple désignation d’une façon de voyager à un véritable mode de vie, avec ses codes, son environnement, ses adeptes (que nous sommes).

À quoi pensez-vous, quand on vous parle de road trip ?

Voyez-vous l’asphalte brûlé, bordé de cactus et de rares stations service dans l’immensité des États-Unis ? Une route interminable qui serpente dans une forêt de conifères en Scandinavie ? Une piste poussiéreuse et désertique, toujours tout droit, dans le bush australien ? Une voie étroite qui longe la côte sauvage de l’Irlande, passant de ports de pêche en châteaux en ruine, où les moutons sont rois ?

Chacun d’entre nous a sa propre vision du voyage sur la route, dont l’imaginaire est nourri par de multiples livres, films, documentaires, peintures, héritage familial, etc. Nous n’avons nullement la prétention de répondre de manière cartésienne à la question « Qu’est-ce qu’un road trip », ni d’écrire notre propre guide du routard. Dans cet article, c’est notre point de vue que nous abordons. Les informations que nous donnons sont tirées de nos expériences. Si d’aventure vous aviez une suggestion à faire ou un avis constructif à apporter, vous êtes amicalement invité à le faire dans les commentaires.

routes panoramiques italie

Pourquoi partir en voyage sur la route ?

C’est vrai ça, pourquoi ?

Les avantages

Si ce type de voyage a déjà séduit plusieurs générations de baroudeurs, c’est bien sûr pour les nombreux avantages qu’il offre. Tout d’abord, on parle bien sûr de l’appel des grands espaces. Routes panoramiques, parcs nationaux, petit chemin de montagne ou piste, potentiellement c’est un tour du monde à quatre roues qui vous ouvre les bras. Où la route passe, ça passe.

Ensuite, on trouve en road trip cette notion grisante d’immense liberté. Voyager sur la route, c’est dire adieu aux obligations, aux horaires, aux petites et grandes cases. C’est partir quand vous voulez, où voulez, aussi loin que vous le voulez. Partir, certes, mais rester aussi. N’écouter que soi, ses envies ou ses pulsions. Dit comme ça, l’idée est plus que séduisante !

Autant d’avantages qui ont de quoi attiser les pulsions d’évasion et donner une irrémédiable envie de s’emparer de ses clés. Passons toutefois aux inconvénients (si bien qu’on puisse réellement parler d’ « inconvénients »). Plus que quelque chose de négatif, le voyage sur la route impose des contraintes pratiques. Respectez-les ou non, chacun fait ses choix.

Les inconvénients (ou plutôt, les contraintes)

Puisque la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres (comme dirait machin), partir en road trip ne signifie pas crier YOLO et tout envoyer valser. Dans ce monde, rien n’est tout blanc ou tout noir et ce mode de voyage implique quelques contraintes qu’il est bon de connaître. Rien d'insurmontable, entre nous.

Le B.A.-ba du voyageur sur la route, c’est l’organisation. Si de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités (oui), une grande liberté implique une grande organisation. Il ne faudrait pas que votre road trip se transforme en whatever trip (traduisez par « voyage n’importe quoi »), ce serait bien dommage. Au sein de votre véhicule, il s’agit d’être particulièrement organisé et rigoureux. Quand on dépend de quelques mètres cube (voire moins), il n'y a pas à tergiverser : avant même de partir, il est essentiel d’entrer dans une logique minimaliste poussée et de définir la place de chaque chose. Côté matériel, nous y reviendrons plus bas.

Dans le top 3 des questions qui reviennent le plus souvent, on trouve bien sûr l’hygiène. Autant le dire immédiatement : oui, on peut voyager sans douche et des tas de solutions existent. Pas de panique, on y revient également plus bas dans l'article.

Qui peut faire un Road Trip ?

Tout le monde. Évidemment, tout le monde. À tout âge, à tout revenu, à tout niveau d’ambition. Il existe de nombreux types de road trips et il y en a forcément un pour vous.

En couple ? Entre amis ? En famille ? Seul ?

Que l’on soit jeune ou moins jeune, parent ou non, là encore, tout est possible. Tout dépend de votre personnalité et de vos envies.

Ce qui est sûr, c’est que ce type de périple implique une bonne entente et de bonnes relations entre les membres de l’expédition. La fatigue, la désorganisation, ou encore les désaccords sont source de tension : dans un espace aussi réduit qu’un véhicule, mieux vaut éviter un maximum ce genre de désagréments. Ici, pas moyen de se caler dans sa chambre pour souffler un coup. Dans un espace où l’intimité est quasiment inexistante, il y a tout intérêt à s’accommoder au mieux de ses compagnons de voyage et, donc, à bien les choisir. Ceci dit, un voyage de ce genre est un excellent moyen de mettre à l’épreuve vos relations et de tisser des liens forts.

Si ce genre de périple vous plaît, prenez donc vos enfants, même en bas âge, et sautez en voiture. Emmenez-les découvrir le monde de la façon qui vous fait vibrer, le plus grand risque étant de leur donner le goût de l’aventure. À l’image de Kévin, Marie et leur petite Éléonore (photos ci-dessous) : avec un peu de débrouillardise, tout est faisable. Le mot-clé reste organisation (et patience, mais ça, c’est le lot de la parentalité).

La solitude affranchit certes le voyageur solo des difficultés que partir à plusieurs impose, mais c’est un choix qui ne convient pas à tout le monde. Là encore, les avantages affrontent les inconvénients, chaque caractère doit trouver sa formule. Ce qui est certain, c’est que c’est en voyage qu’on rencontre le plus de monde ! Il y aura toujours quelqu’un de chouette pour vous inviter à boire une bière et, pourquoi pas, faire un bout de chemin ensemble. Si vous vous interrogez sur le sujet, nous vous invitons à vous intéresser aux nombreux blogs de gens sympathiques qui aiment voyager seuls et qui parsèment la blogosphère française. Ils répondront certainement à vos questions.

Et avec des animaux ?

Si on ne vous recommande pas forcément d’emmener votre poisson rouge en voyage, rien n’empêche vos animaux de vous accompagner. Chien, chat, lapin, rat … L’essentiel est de respecter le rythme de votre animal domestique et de faire en sorte qu’il se sente bien. Sortir un animal de son cadre de vie habituel peut être difficile : faites les choses étape par étape.

Pour en savoir plus, nous vous recommandons l’excellent article de Flo et Marion, blogueurs sur The Travelling Shed : Voyager en van avec ses animaux, organisation et conseils.

voyager avec bébé
voyage en famille
voyager avec des animaux
a bord dun van
louest americain du nord au sud

Où partir en Road Trip ?

La définition même du terme implique une route. La réponse est donc : où il y a de la route, il y a du road trip. Ce n’est pas plus compliqué que ça !

Combien de temps ?

Un week-end, une semaine, un mois, 6 mois, un an ou plus… À chaque projet sa mesure. La durée d’un voyage dépend souvent du budget alloué et de la disponibilité du/des voyageur(s). Micro-aventure ou long périple, à vous de choisir le format qui vous convient.

Quand partir ?

En fonction de votre véhicule et de votre mode de déplacement, mieux vaut privilégier les saisons douces. Si le van aménagé ou le camping-car offrent une bonne isolation face aux éléments extérieurs, la tente est loin d’être idéale en cas de météo capricieuse. Étudiez au préalable votre itinéraire pour choisir la meilleure période pour partir en road trip.

Quelques exemples de beaux road trips

Dans la quête de l’être humain à se déplacer toujours plus loin, notre bonne vieille planète s’est vue être peu à peu recouverte de milliers de routes. Une nécessité pratique qui fait le bonheur des baroudeurs de tout poil. De la côte ouest des États-Unis à la Great Ocean Road en Australie, en passant par la Panaméricaine et l’Afrique du Sud, ce ne sont pas les beaux road trips qui manquent !

Sur le blog, vous trouverez quelques articles utiles dédiés au voyage sur la route. Parmi eux, vous trouverez de quoi préparer votre road trip en Irlande, où légendes celtes, moutons et falaises splendides s’entrechoquent pour un voyage inoubliable. Pour les amateurs d’ambiance tyrolienne, de grands espaces et de belles montagnes, un road trip dans les Dolomites, en Italie, fait partie des plus beaux road trips que nous ayons eu l’occasion de faire en Europe. Si vous préparez votre premier road trip en Asie, cet article vous fournit quelques conseils pratiques avant de partir. Enfin, offrez-vous un petit plaisir à deux roues : un road trip au Vietnam à moto, du nord au sud du pays, est une expérience unique (et ça décoiffe) !

Voilà de belles idées (à nos yeux, en tout cas), mais n’oubliez pas une chose : nul besoin de partir en tour du monde pour faire le plus beau voyage. La France regorge de parcs nationaux et autres coins incroyables où passent de belles routes. Chaque région porte son lot de dépaysement. Une bonne piste pour s’initier à la pratique, non ?

En voiture, Simone !
— Connaissez-vous l'origine de cette expression ? C'est une phrase de Guy Lux, prononcée lors d'une émission Intervilles, en 1961. Elle s'adressait à Simone Garnier, co-présentratrice, et fait référence à Simone des Forest, l'une des premières femme pilote automobile. Girl Power, déjà en 1930.
road trip irlande moutons
location voiture
vietnam moto sri lanka
panorama beaux livres

Comment organiser un Road Trip ?

Tracer un itinéraire

Chaque voyageur organise son expédition à sa guise. Êtes-vous du genre « on verra bien » ou cadence militaire ? Quoi qu’il en soit, nous conseillons un minimum de planification de l’itinéraire souhaité. Nul besoin de tracer l’intégralité du séjour, mais avoir les idées claires sur deux ou trois jours en avance vous évitera bien des déconvenues. Notez vos endroits coup de cœur, ceux que vous ne voulez absolument pas rater. Google Maps, par exemple, propose une option bien utile pour marquer d’un symbole de votre choix les lieux à ne pas oublier. Une bonne méthode à utiliser lors de la phase de recherche, pour ne pas oublier vos trouvailles.

Quant au reste, à vous de laisser un peu de la place à l’imprévu. Prendre le temps, se perdre un peu, tomber sur des coins inattendus, c’est le but premier de ce type de périple.

Toutefois, dans le cas où votre temps est compté, planifiez les grandes lignes de l’intégralité de votre séjour. Ainsi, vous perdrez moins de temps en hésitations et pourrez profiter plus encore de votre voyage.

Choisir son matériel et équipement

Parmi les conseils pratiques les plus importants, on compte bien sûr le maître-mot du voyageur sur la route : le minimalisme. On prend l’essentiel, on laisse le reste. Dans la mesure du possible, utilisez des produits naturels et bio-dégradables. Ainsi, vous réduirez vos déchets (question de place, ça compte) et contribuerez à laisser le moins de trace possible derrière vous.

  • Matériel de cuisine : un réchaud, une popote ou à défaut une casserole et une poêle, une cuillère en bois, ainsi qu’une assiette, un gobelet/mug, une paire de couverts par personne. Un torchon, une éponge, du liquide vaisselle, un petit bac en plastique (utile pour de multiples usages) et des sacs-poubelle. Ah, et on n’oublie pas un bon couteau, type Opinel.

  • De la nourriture longue conservation et rapide à cuisiner : des pâtes, du riz, de la semoule, des boîtes, des sachets lyophilisés, des bocaux préparés d’avance. Autant vous dire que, sur la route, vous n’avez ni le temps ni l’envie de vous lancer dans des préparations culinaires à rallonge. Optez pour bon, simple et efficace. Et équilibré, tout de même. Faîtes le plein de produits frais régulièrement.

  • Vêtements adaptés à la destination : une garde-robe réduite, sans oublier une polaire ou un manteau à enfiler lorsque le soir tombe, des lunettes de soleil, des chaussures de marche ou baskets qui pourront affronter la pluie, la boue et ce genre de joyeusetés.

  • Matériel électronique : un chargeur de téléphone sur prise allume-cigare, un transformateur 12V sur lequel brancher vos appareils quand le moteur tourne, une batterie externe à charge solaire.

  • Matériel de toilette de base : une douche solaire et la cabine qui va bien (en option, mais on y revient plus bas), une serviette en microfibre par personne, un cube de shampoing solide, un gel douche sans savon ou brique de savon naturel, une brosse à dents dans son capuchon et un tube de dentifrice, une lessive à main en tube ou lessive naturelle, des rouleaux de papier toilette, une petite pelle (là-dessus aussi, on y revient). Minimiser un maximum le transport de liquides vous permettra d’éviter les catastrophes. Vous pouvez également vous munir d’une pochette étanche, très utile quand il s’agit de transporter ses affaires dans une douche, par exemple.

  • Trousse à pharmacie d’urgence : des pansements, du désinfectant, un tire-tique, de quoi calmer un bidon chafouin (Smecta, charbon actif et autres), des anti-douleur, une crème solaire.

  • Équipement annexe indispensable : une lampe-torche fonctionnelle (à garder dans un lieu stratégique à portée de main), de la corde, un jerrycan d’eau propre, un petit carnet où noter vos aventures au jour le jour, une nappe pour manger dehors, une balayette, une table dépliante et des chaises (optionnelles), une playlist bien fournie pour vous accompagner sur la route et, enfin, votre matériel photo.

Pour ranger vos affaires, munissez-vous de boîtes transparentes en plastiques : elles vous permettront d’organiser votre matériel par thème sans perdre de vue le contenu de chaque boîte. Chaque chose doit avoir une place et y être rangée une fois utilisée. Ah, tant de rigueur…

Définir un budget

Avant de partir et dès que votre itinéraire est plus ou moins tracé, utilisez les services de Mappy ou Via Michelin pour vous aider à déterminer le budget de votre voyage. Ces sites prennent en compte les dépenses comme les péages et l’essence, et vous avez à loisir de choisir l’axe qui vous convient. Ainsi, il est facile d’estimer le coût global de son périple, par quelques calculs rapides. Pour organiser un road trip, c’est essentiel. Ce faisant, pas de mauvaises surprises financières.

Régler ses démarches administratives

Selon l’aventure dans laquelle vous vous lancez, il vous faudra anticiper les démarches administratives : visa, traduction du permis de conduire, vaccins, mise à jour des papiers de toute la famille (animaux y compris). Certaines peuvent prendre un certain temps, nous vous recommandons donc d’y prêter attention assez tôt pour que tout soit réglé avant de partir.

Renseignez-vous au cas par cas : chaque destination a sa propre réglementation.

voyager seule
wild atlantic way irlande

Organiser son quotidien sur la route

Nous l’avons dit plus haut, voyager de la sorte demande une bonne organisation. Alors, pour garder sa maison sur roues propre, accueillante et facile à vivre, c’est comme à la maison : les contraintes en premier pour mieux apprécier ensuite. Voici quelques conseils pratiques pour aider à organiser votre quotidien sur la route.

Trouver son emplacement pour dormir

Partir sur la route, c’est choisir où dormir tous les soirs. Ça, c’est un vrai luxe ! Lieux coup de cœur ou coins trouvés par défaut, qu’importe. Le plus important, c’est d’apprécier l’aventure. Pour trouver votre coin de rêve, utilisez l’application Park4night, cherchez des recommandations en ligne ou auprès des locaux. Côté appli utiles, référez-vous à la suite de l’article.

Hormis la beauté des lieux et la tranquillité, il y a deux éléments à prendre en compte pour s’arrêter sur un spot dodo : l’aspect plat du terrain et la possibilité ou non de trouver un coin pipi planqué. Parce que, quand on est une fille, on ne peut décemment pas s’appuyer contre un arbre pour faire son affaire. Ça marche aussi pour les hommes, ceci dit. Si cette question vous taraude, attendez, on en parle juste après ça.

En termes de conseils pratiques, voici l’une des informations que l’on donne le plus souvent : ne vous y prenez pas à la dernière minute pour trouver un spot où vous arrêter. Dès que la fin d’après-midi pointe son nez, activez-vous pour vous poser quelque part. Vous aurez ainsi assez de temps pour évaluer les lieux, changer d’endroit si nécessaire, connaître les environs. C’est très désagréable de devoir chercher un spot à tâtons, lorsque la nuit est tombée.

Les rituels

Ces rituels quotidiens sont d’une grande importance pour le bon déroulé d’un road trip. Voyager en tente, à bord d’un van aménagé ou en camping-car est loin d’être de tout repos et nécessite de s’imposer une petite routine. Une fois l’emplacement pour dormir trouvé, il faut organiser son espace. Sortir le mobilier d’extérieur, passer un coup de balayette, secouer les chaussures, ranger ce qui traîne, faire une petite toilette, enfiler un gros hoodie chaud et se poser avec une bière (ou une boisson non-alcoolisée, bien sûr).

Ensuite, il faut faire à manger, faire la vaisselle (et ne pas la laisser sécher par flemme) et faire le lit. Mine de rien, le temps passe très vite quand il y a tant de choses à faire ! Le plus important, c’est d’essayer de trouver son rythme, les rôles de chacun, et de définir une série de rituels qui, les jours passant, seront emballés de plus en plus vite. Là, on parle de voyage. Imaginez ceux qui vivent en van à l’année !

Parmi les rituels ponctuels, il y a des étapes obligatoires auxquelles personne ne peut échapper : passer en ville pour faire quelques courses, prendre 2 heures pour aller à la laverie, faire le plein d’eau et d’essence, s’arrêter dans un camping. Ce qui nous mène à notre prochain point.

pour juillet prochain sur les plus belles routes de france
repas entre amis
rencontre en voyage

L’hygiène

Parmi les questions qui reviennent le plus souvent, celle de l’hygiène est en top position. Soyons direct : oui, c’est important. Non, ne pas prendre de douche tous les jours fait de nous (et de vous) des gens sales. Paraît-il que se laver un jour sur deux serait meilleur pour la santé, une question de bonnes bactéries, tout ça. Prenons du recul sur notre époque qui nous pousse vers une sur-hygiène, jusqu’à nous vendre un intérieur aseptisé dans lequel 99,999 % des bactéries doivent être éliminées. Laissons-les vivre, ces petites bêtes ! Dans le tas, on en trouve tout de même pas mal qui sont essentielles à notre santé. Soyez-en sûrs, ne prendre qu’une douche tous les deux, trois ou quatre jours (ou plus, qu’importe !) ne vous tuera certainement pas.

 

La douche

Évidemment, il existe des moyens très simples d’entretenir une bonne hygiène en voyage sans toutefois prendre de douche complète : on appelle ça joliment « toilette de chat », à réaliser à l’aide d’un gant ou de lingettes (bio-dégradables, c’est mieux) à passer aux endroits stratégiques. Attention aux zones intimes qu’il vaut mieux rincer après le passage d’une lingette.

À bord d’un van, les astuces ne manquent pas pour installer une vraie douche. Rideau tiré entre les portes arrière et douchette en extérieur, ou carrément vraie cabine dans le véhicule, rétractable ou en dur. C’est presque comme à la maison ! La quantité d’eau est la limite, bien sûr, pas question de chanter pendant des heures.

Dans des conditions plus rustiques, la douche solaire est une bonne solution alternative. À remplir dès que possible, il suffit de la laisser chauffer au soleil et de l’accrocher en hauteur, pour un kiff naturiste en plein air (ou en maillot, allez). Choisissez un endroit où l’eau utilisée pourra s’écouler facilement. Comble du luxe, on fait maintenant des cabines de douche dépliables. Même plus besoin de s’exhiber !

Pour ce qui est de prendre une vraie douche, pensez facilité, pensez bons plans : camping, piscine, salle de sport, aires d’autoroutes (parfois), nuit en guesthouse, couch-surfing… Autant de solutions peu coûteuses et accessibles pour se décrasser occasionnellement de la tête au pied.

 

La lessive

L’arrêt lessive fait partie des petites contraintes à prendre en compte en voyage. Ne laissez pas le sac de linge sale se remplir et allez régulièrement à la laverie ! Vous pouvez profiter de ces moments-là pour faire quelques courses, lire un livre, ranger le véhicule… Bref, vous poser un peu et en profiter avant de repartir.

Parmi la liste d’équipement à emporter, nous avons inclus une corde. Celle-ci a plusieurs usages, elle sert notamment à être accrochée entre deux arbres (ou un arbre et un rétroviseur, ça marche aussi) pour faire sécher votre linge propre. Vous pouvez également attacher votre compagnon de voyage pour l’abandonner lâchement au bord de la route, mais ça, c’est votre histoire.

Parce qu’on arrête pas le progrès, il existe des sacs à laver. Le principe : un sac, de l’eau, de la lessive ou du savon, quelques vêtements et c’est parti. Fermez, frottez et c’est propre. Nous n’avons jamais testé, mais le produit a de quoi séduire. Si vous connaissez, on attend votre avis sur la question.

 

Les toilettes

Quant aux besoins naturels, rien de plus naturel que de se trouver un coin tranquille pour faire son affaire. Hop, à l’ancienne, derrière un buisson, bien caché.

Le plein air, c’est sympa, ça fait aventure. Par contre, soyez chic, pensez autres. Entre nous, personne n’a envie d’admirer votre œuvre. Par respect pour les prochains passants, on a deux techniques à vous suggérer :

  • construisez une petite cabane de branches et de feuilles autour de tout ça. On ne parle pas d’une architecture de folie, juste un cache-misère qui fera l’affaire le temps que la dégradation naturelle fasse le job pour vous.

  • à défaut d’avoir choisi un coin isolé, saisissez votre petite pelle et prenez soin de faire un trou dans la terre au préalable afin d’y enterrer vos déjections.

 
Astuce
Pour celles qui en ont marre de se planquer dans la moindre herbe haute, en stressant de voir un inconnu débarquer en plein pipi : le pisse-debout. Ce petit objet facile à utiliser, jetable ou réutilisable, pourrait bien vous être utile autant en voyage qu’ailleurs.
 

Dans tous les cas, ne laissez pas votre papier toilette sur place : emportez de petits sacs avec vous (type sac à caca pour chien) dans lequel placer votre papier usagé. Ça ne demande pas beaucoup d’effort et c’est tout de même mieux pour ceux qui passent après. C’était le point caca. Hé oui, il fallait bien passer par là. On espère que ça vous a plu.

dormir tour du monde
pourquoi pas le costa rica

Quel véhicule choisir pour partir en voyage ?

Avant d’organiser un road trip se pose la question du véhicule. Chaque moyen de transport présente ses avantages et ses inconvénients, que nous listons ci-dessous. Alors, vous êtes plutôt amateurs de city-trip ou de grands espaces ?

En van aménagé ou camping-car

On ne va pas se le cacher, le moyen de transport idéal, c’est quand même le véhicule aménagé. Van, fourgon, petit ou gros utilitaire, camping-car… Bref, un véhicule où chaque chose a sa place (on se le redit), où on peut dormir confortablement dans la nature et organiser facilement ses voyages.

Aujourd’hui, vous avez le choix entre un petit utilitaire d’occasion, à aménager, ou un camping-car aussi grand qu’un studio parisien (et tout aussi cher). La tendance étant au véhicule aménagé, le marché de l’occasion a le mérite de se renouveler assez vite. Les sites spécialisés ne manquent pas d’annonces intéressantes et Internet regorge d’informations utiles sur les démarches à suivre pour construire votre petite maison sur roues de A à Z.

Vous souhaitez aménager votre véhicule ? Reportez-vous à la dernière partie de cet article pour trouver blogs, e-books, groupes sur les réseaux sociaux et autres supports utiles qui vous aideront dans ce grand projet.

 
Astuce :
Surveillez le renouvellement de flottes des entreprises de location de véhicule. Les véhicules sont souvent changés tous les deux ans et les anciens modèles sont revendus à prix cassé : c’est peut-être l’occasion en or d’investir dans un véhicule entretenu et tout équipé, à des prix défiant toute concurrence.
Profitez des bons plans !
 

Vous ne souhaitez pas acheter votre véhicule aménagé ? Louez-le ! Les agences de location de van aménagé ou camping-car sont nombreuses et il y en a forcément une pas loin de chez vous.

pouce Avantages : aménagé, rangements adéquats, espace abrité des intempéries, vraie maison sur roues. Idéal pour dormir dans la nature ou en camping.

 

dislike Inconvénients : difficile à stationner en ville, ne passe pas certains parkings, consomme plus d’essence.

van aménagé voyage
location de van
road trip en irlande voiture

En voiture

La voiture est le moyen de transport idéal pour se déplacer facilement et rapidement. Certaines destinations s’y prêtent plus que d’autres et, en fonction du type de voyage que vous souhaitez entreprendre, c’est un très bon choix.

En voiture, la matériel à emporter doit être plus léger qu’en van aménagé. L’espace de rangement dans le véhicule étant assez sommaire, le choix doit être limité : un sac à dos ou une valise suffisent. Quant aux nuits, la voiture impose de s’arrêter de logement en logement ou de transporter une tente et tout le matériel qui va avec. Bien sûr, ce n’est pas un problème tant que la météo reste clémente. Quand le temps se gâte, ça donne des voyages un peu raté, à l’image de notre road trip en Europe.

Votre vieille auto ne tient pas la distance ? N’hésitez pas à vous tourner vers des agences de location de voiture. Parfois quelques euros de plus signifient pas mal d’espace en plus.

pouce Avantages : véhicule discret, passe-partout, facile à stationner en ville et à l’extérieur. Idéal pour dormir en hôtel/guesthouse/chez l'habitant ou en camping.

 

dislike Inconvénients : peu de rangements, difficile voire impossible de dormir dedans (nécessite un logement ou une tente).

En bus

C’est sans nul doute le moyen le plus économique de faire un road trip. Un sac à dos et c’est parti pour des heures passées à regarder défiler le paysage. Ce type de voyage est courant en Asie, où la plupart des backpackers préfèrent payer une place de bus plutôt que de s’infliger la conduite à la mode locale.

La plupart des pays du globe ont un réseau de transport commun éprouvé, destiné aux locaux. Profitez-en pour vous mêler à ce petit monde, qui sait quelle belle rencontre vous pourriez faire.

pouce Avantages : très économique, plus écologique, pas de conduite donc moins fatigant.

 

dislike Inconvénients : moins de liberté, bagages limités, trajets potentiellement (très) longs.

À moto

Le road trip à moto a une saveur particulière pour les conducteurs de ces engins. La sensation de liberté est telle, à moto, que l’expérience est à part. N’étant pas motards nous-même, il nous est difficile de décrire avec nos mots la sensation grisante que procure un voyage à bécane. Imaginez un tour du monde à deux roues, de belles routes panoramiques, des parc nationaux, la courtoise au volant… Bref, ne nous égarons pas. Les vrais sauront cependant de quoi il relève.

pouce Avantages : rapidité et agilité, vrai plaisir pour les motards.

 

dislike Inconvénients : à la merci des intempéries, capacité de stockage réduite.

À vélo ? À pied ?

Est-on toujours dans le domaine du road trip ? La question se pose. Toutefois, si l’envie vous prend, on vous encourage à vous lancer dans une aventure à vélo ou à pied. Il n’y a rien de mieux pour se mettre à l’épreuve. On parle ici d’épreuve physique, certes, mais également psychologique. On aura l’occasion d’en parler sur le blog, un jour.

dormir dans la nature
guide du routard au volant
parcs nationaux
location de vehicule

Applications et astuces pratiques sur la route

Puisque le smartphone fait partie intégrante de l’équipement de tout voyageur, autant partir équipé. Toutes les applications qui suivent sont gratuites :

  • Park4Night : c’est THE application à avoir sur son téléphone pour partir en road trip. Indiquez une zone, l’appli vous indique tous les coins repérés par les utilisateurs aux alentours. S’il faut parfois tâtonner, on peut trouver de jolis coins pour dormir au calme.

  • Maps.me : cette application de cartographie vous permet de télécharger des cartes pour y avoir accès même hors connexion. Elle peut se révéler très pratique en voyage, au fin fond du Sri Lanka ou dans l’ouest américain.

  • Citymapper : idéale pour se repérer en ville, l’appli vous indique en temps réel le chemin le plus court entre un point A et un point B en passant par les transports en commun. À utiliser dans des capitales, par exemple.

  • Airbnb : on ne présente plus ce célèbre service de location de particulier à particulier. L’appli est très utile lorsque vous avez besoin/envie de vous arrêter quelque part une nuit ou deux, prendre une douche, faire quelques lessives et vous reposer. Non, s’octroyer une nuit dans un lit n’est pas trahir votre engagement de baroudeur.

  • Couchsurfing Travel App : même principe que l’appli précédente, mais en couch-surfing. Si besoin, n’hésitez pas à vous arrêter chez ceux qui vous ouvrent la porte. De belles rencontres en perspective !

  • XE, convertisseur de devises : vous avez un doute sur un prix ? Passez par cette appli qui vous donnera la conversion en euro.

  • Blablacar : encore une appli qu’on ne présente plus, mais qui pourrait vous être bien utile pour faire quelques économies sur la route. Pensez-y, s’il vous reste de la place pour un covoitureur !

  • Windy : une appli météo particulièrement efficace, qui permet de visualiser les variations et perturbations en temps réel.

  • Skymap : pour les rêveurs et photographes d’étoiles, cette application offre une visualisation bien chouette de la position des étoiles et des planètes dans le ciel. Vous pourrez vous la péter grave en nommant chaque constellation, une bonne tisane à la main.

Et s’il vous manque connexion Internet et niveau de batterie ? Il y a toujours moyen de se rabattre sur une bonne vieille carte papier (à jour, de préférence). Pour les vrais aventuriers, on oublie pas la boussole.

belles routes europe
coups de coeur

La philosophie du bon voyageur sur les routes

Parce que sur les routes, c’est plus sympa d’être sympa. Et nous, on aime les gens sympa.

  • Ton véhicule est à la fois ta maison et ton moyen de transport. Chouchoute-le.

  • Apprends à gérer tes déchets : plus qu’un geste écologique, c’est un gain de place considérable.

  • L’eau est une denrée précieuse.

  • Respecte les lieux où tu t’arrêtes. Là où tu passes, il ne doit rester aucune trace.

  • Prends ton temps et imprègne-toi du paysage qui défile.

  • Connais ton véhicule, ses forces et ses limites. Et ses dimensions, aussi, c’est important.

  • Ta présence ne doit être une nuisance ni pour tes voisins, ni pour la faune et la flore locale.

  • Reste ouvert au dialogue avec tes compagnons de voyage (#peace).

  • Ne déverse pas tes eaux usées n’importe où : des endroits sont réservés à cela sur les aires de camping-car ou dans les campings.

  • Ne laisse pas tes objets de valeur en vue. Range juste tes affaires, de manière générale.

  • Détends-toi : la route est un terrain de jeu infini !

Vous en voulez plus ?

Si vous êtes arrivé jusque-là (félicitations !), c’est que le sujet vous intéresse. Les plus gourmands d’entre vous trouveront de quoi rassasier leur faim de voyage. Voici une liste non-exhaustive de nourriture pour l’âme (à vocation à être enrichie) :

 

Films et documentaires

Little Miss Sunshine , Jonathan Dayton et Valerie Faris

Thelma et Louise , réalisé par Ridley Scott

Le château ambulant , réalisé par Hayao Miyazaki

Minimalism: A Documentary About the Important Things , réalisé par Matt D’Avella (Netflix)

La vie rêvée de Walter Mitty , réalisé par Ben Stiller

Expedition Happiness , réalisé par Selima Taibi et Felix Starck (Netflix)

Given , réalisé par Jess Bianchi (Netflix)

Into the Wild , réalisé par Sean Penn

Under an Arctic sky , réalisé par Chris Burkard


Podcasts et magazines

Les baladeurs, Les Others

Je t’emmène en voyage, Alex Vizeo

Allô la planète, Chapka Assurance

Géo magazine

Aménager son van et vanlife : blogs, e-books et réseaux sociaux

Le manuel du fourgon aménagé , par Lucile et Pierre-François du blog le Van migrateur

Roadtrip makes me free, Guide et récit d'un road trip au Canada , par Camille et Pierre du blog The Roadtrippers

Le monde de Tikal , le blog de Dana et Stéphane à bord de Tikal, leur Iveco Daily 4x4

The Travelling Shed , le blog de Florian et Marion, deux adorables êtres humains qui vivent dans Bernie, leur Fort Transit L3H3, accompagnés de Lewis (le chien) et Sacha (le chat)

Roammates , le blog de Clémence, Thomas et leur chat Nel, nomad digital à bord du Lieutenant, leur VW LT40

Samfaitrouler , le blog de Samuel, qui s'est lancé le pari de surpasser son handicap en voyageant autour du monde

Des fenêtres sur le monde , le blog de Joana et Éric en vadrouille à quatre roues (et plus)

Raised on the road , le blog de Jill, Clément, Martin et Rose. La preuve que voyager avec des enfants est possible !

Groupe Facebook d'entraide : Vanlifers du monde

Conclusion

Vous voilà prêt(e) à partir à l’aventure jusqu’au bout du monde !

Pour conclure, sachez qu’il est de plus en plus facile d’organiser un road trip, quel que soit le pays ou le continent que vous souhaitez explorer. Vous l’avez vu ci-dessus, le nombre de supports divers pour vous aider à concrétiser vos envies est immense. Sur la toile, vous trouverez des milliers d’informations et tout autant d’interlocuteurs pour répondre à vos questions. Alors foncez : tout petit ou grand projet mérite de voir le jour.

Si cet article vous a intéressé, vous a questionné ou tout simplement plu, faites-le nous savoir ! On répondra avec plaisir à vos commentaires.


 

 

Vous avez aimé notre article sur le road trip ?

Partagez-le !  C'est une façon simple de nous soutenir et (qui sait ?) d'entraîner vos amis vers une nouvelle aventure.

 
 
 

 
 

 

Envie d'en voir plus ? Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

1 abonnement = 1 coup de pouce !