3 Jours à Lake District, en Angleterre

3 jours à Lake District, en Angleterre

 

L’Angleterre n’a plus de secret pour vous ? Attendez de voir ce que l’on peut faire en 3 jours à Lake District. Ce parc national à la nature sauvage a su gagner notre cœur et, sans aucun doute, gagnera le vôtre.

 

Cap sur le nord-ouest de l’Angleterre, dans le comté de Cumbria. Un pas de plus et nous voilà en Écosse : ceci explique les ressemblances frappantes entre ces deux régions du Royaume-Uni. Imaginez seulement de hauts reliefs escarpés, des nuages qui s’y accrochent, des fougères à perte de vue, toujours plus de moutons et des lacs bleus. Il ne nous en faut pas plus pour être les plus heureux.

Nous avons passé 3 jours à explorer le parc national de Lake District. Croisière, visite, randonnée, ce ne sont pas les activités qui manquent. En bonus, une déambulation dans Liverpool s’est glissée en fin d’article.

Comment atteindre Lake District ?

La région de Cumbria se situe à la frontière avec l’Écosse, nous l’avons évoqué. Autrement dit, ce n’est pas la porte à côté. Pour atteindre Lake District, plusieurs solutions sont envisageables :

  • en avion : l’aéroport le plus proche est à Liverpool. Easyjet propose des billets à des prix attractifs au départ de Paris Charles de Gaulle et Nantes. Sur place, vous trouverez de nombreuses options de location de voiture. Comptez environ 2 heures pour atteindre Ambleside au départ de Liverpool.
  • en voiture, van aménagé, camping-car, etc. : utiliser son véhicule personnel reste l’un des moyens les plus simples pour se déplacer en Angleterre. La maîtrise de la conduite à gauche est un prérequis essentiel, mais les réflexes s'acquièrent vite.

  • en train : la grande gare la plus proche de Lake District est Oxenholme Rail Station, non loin de Kendal.

Pour se déplacer dans le parc national de la région des lacs, la voiture est le moyen de transport à privilégier. Si des bus font la liaison entre les grands points d’intérêt, un véhicule personnel reste le plus pratique. Vous aurez toute la liberté d’explorer des petites routes et, vous le verrez, il y a de quoi en prendre plein les yeux.


Que faire autour du lac Windermere ?

Faire une croisière jusqu’à Bowness on Windermere

Des croisières quotidiennes traversent le lac et relient notamment Ambleside à Bowness on Windermere. C’est une traversée agréable, par temps de pluie ou grand soleil, puisque le bateau dispose de places assises à l’intérieur comme en extérieur. Un commentaire audio donne des explications au long de la traversée. Comptez à peu près 1h15 de croisière pour chaque trajet.

 
Tarifs de croisière entre Ambleside et Bowness on Windermere, aller-retour

7,10£ par enfant
11,80£ par adulte
34£ par famille

Horaires de traversée et informations sur le site de Windermere Lake cruises
 
croisiere lac windermere
dans le bateau ambleside
croisiere jusqu a bowness on windermere
depuis le bateau windermere
capitaine bateau lake district

Bowness on Windermere est une petite ville cossue. Joliment située en bord de lac, elle présente une architecture à l’anglaise remarquable. Grosses pierres moussues, jolies façades, pubs anciens et vieille église donnent un certain charme au centre-ville. Les nombreux magasins promettent des heures de shopping effrénées.

Bowness on Windermere profite d’une localisation attractive, en bord de lac, où les locations de bateaux ont pignon sur rue. À l’heure, à la demi-journée ou à la journée, avec ou sans capitaine, ce ne sont pas les offres qui manquent pour vous permettre de passer un bon moment sur le lac.

Impossible de passer à côté de The world of Beatrix Potter, cette grande maison qui abrite un parc thématique dédié à l’œuvre de la célèbre auteure de livres pour enfant. Bien que née à Londres, c’est en Cumbria que Potter a passé une grande partie de sa vie. Son personnage le plus connu, Peter Rabbit, a trouvé sa place dans l’imaginaire des enfants du monde entier, et voilà les souvenirs enfouis qui remontent avec émotion. Celui que l’on nomme en français Pierre Lapin a, semble-t-il, toujours autant de succès.

 
Tarifs d'entrée à The world of Breatrix Potter

Billet combiné attractions et spectacle :
9£ par enfant de 2 ans et moins
12£ par enfant de 3 à 16 ans
17,5£ par adulte
38£ par famille (deux enfants et deux adultes)
 
port bowness on windermere
ruelles bowness on windermere
pub région des lacs
jolie maison a bowness on windermere
front de mer angleterre
location de kayak lake district

Visiter la maison de William Wordsworth

William Wordsworth est un poète anglais de la fin du 18e siècle, célèbre pour être l’un des auteurs à l’origine du mouvement romantique en littérature et en poésie. Son recueil le plus connu, Lyrical Ballads (Ballades lyriques, en français), est aujourd’hui une référence dans la poésie anglaise.

Il a vécu une partie de sa vie dans cette jolie maison, Rydal Mount, aujourd’hui conservée en l’état et ouverte aux visiteurs. Un saut dans le passé que le mobilier et les divers objets qui décorent les pièces parviennent à matérialiser avec brio.

Cependant, la pièce maîtresse n’est peut-être pas la maison en elle-même, certes particulièrement belle, mais valorisée par un jardin de 2 hectares à tomber par terre. Il occupe une place fondamentale sur la propriété de Wordsworth et dans la vie du poète. Somptueux, ordonné et sauvage à la fois, c’est un magnifique jardin à l’anglaise comme on les aime. Tel un labyrinthe, les chemins serpentent dans tous les sens, contournent des arbres gigantesques, plongent en escalier dans les fougères, longent les terrasses, frôlent la serre. Perle blanche dans un océan vert, la maison se découpe élégamment de ce foisonnement de nature. Un jardinier fort sympathique est en charge de l’entretien et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il fait ça très bien.

Rydal Mount est une étape à ne pas manquer pour trouver un peu de calme après une matinée à Bowness on Windermere. Peut-être réveillerez-vous le poète romantique qui sommeille en vous. Quoi qu’il en soit, vous n’en sortirez pas indifférent.

 
Tarifs pour visiter Rydal Mount

7,5£ par adulte
6,5£ par étudiant et sénior
4£ par enfant entre 5 et 15 ans

Consultez les tarifs préférentiels pour les familles, visites guidées ou visite de jardin uniquement, ainsi que les horaires d'ouverture sur le site de Rydal Mount
 
interieur rydal mount
escaliers rydal mount
citation william wordsworth
jardin rydal mount
serre jardin rydal mount
seb jardin william owrdsworth
fougeres jardin william wordsworth

Déguster du pain d’épices à Grasmere

De passage à Grasmere, voilà un endroit où il faut à tout prix s’arrêter. Malheureusement pour nous, fin juillet, il nous été impossible de trouver une place de parking. Pas de place, pas de pain d’épices. À regret, nous n’avons pas pu nous arrêter.

C’est au Ginger Bread Shop que l’histoire du pain d’épices de Grasmere a débuté. Pour résumer, Sarah Nelson, qui vivait alors à l’endroit même où se tient le magasin actuellement, a inventé en 1854 un mets à base d’épices mélangées qu’elle vendait ensuite aux gens du bourg. Son pain était si bon que des gens de toute l’Angleterre se pressaient à ses portes pour le lui acheter. Mrs. Nelson est une vraie figure locale, une dame de caractère endurcie par un environnement rural parfois cruel, au 19e siècle. Ce pain d’épices si précieux est aujourd’hui toujours fabriqué selon la recette originale et fait le bonheur des petits comme des grands.

Comptez 3,5£ pour 6 pains d’épices, 6,5£ avec la jolie boîte. La boutique vend de nombreux produits dérivés et souvenirs pour les plus gourmands d’entre vous.

Où déjeuner à Lake district ?

Le restaurant Stove, au Langdale Hotel and spa, nous a accueillis pour un lunch excellent. Rien que pour la décoration de la salle, l’établissement vaut le coup d’œil. Bois et métal cohabitent dans des tons dorés en un mélange de matières des plus élégants. Le design du restaurant est réfléchi et ça se voit : lumineux et déstructuré, l’espace où nous sommes installés force l’admiration.

Que penser du repas ? Le beer battered fish and chips est à tomber. La panure est fine, peu grasse, croustillante à souhait, c’est un pur délice. Le burger est si généreux que le finir relève de l’épreuve. Accompagné d’une limonade à la menthe, nous sortons de là repus, mais heureux. C’est une excellente adresse, d’autant plus qu’à midi, les prix ne sont franchement pas excessifs.

Consultez le site du restaurant Stove et réservez votre séjour au Langdale Hotel and spa.

dejeuner au stove langdale hotel
restaurant région des lacs stove
fish and chips lake district
decoration stove langdale hotel

Où dormir non loin du lac Windermere ?

Le Drunken Duck Inn & Restaurant, à Ambleside, est une bonne adresse pour partir en excursion autour du lac de Windermere. Les chambres sont très confortables, la décoration est jolie et, bonus, un gros chat erre dans les couloirs en quête de câlin. Ça compte.

Le restaurant de l’hôtel est délicieux, on peut même parler de cuisine semi-gastronomique. Les portions sont toutefois généreuses et un plat principal suffit largement à caler un estomac qui gronde. La grande cuisine est ouverte sur la salle, un gage de confiance et de qualité indéniable. Le personnel est au petit soin avec les clients.

Réservez votre séjour au Drunken Duck Inn & restaurant.

chat drunken duck inn ambleside
petit dejeuner au drunken duck inn lake district

Découvrir Keswick et ses environs

La suite de notre parcours dans le parc national de Lake District nous emmène à Keswick, plus au nord. Pour vous y rendre, il n’y a guère le choix. En quittant Grasmere, la A591 conduit à Keswick en une vingtaine de minutes. Le problème, c’est qu’en cas de forte densité de circulation, la route est vite embouteillée. C’est ce qu’il s’est passé pour nous, pire, la circulation était carrément à l’arrêt.

Nous avons choisi la solution bis, la A592. Sans regret, puisque c’est une route tout simplement magnifique. Certes, il faut à peu près 1h15 pour gagner Keswick, mais le détour vaut largement le coup. Il faut redescendre jusqu’à Troutbeck Bridge pour attraper cette petite route qui sillonne la montagne. Hormis quelques voitures et un cycliste courageux, nous ne croisons pas grand monde. Le paysage tout autour de nous est à couper le souffle : la frontière avec l’Écosse n’est pas bien loin et ça se voit. Les nuages s’accrochent aux montagnes, la végétation est rase, les moutons ont l’air heureux. On voit quelques cascades qui dévalent le relief, mais pas un seul bâtiment. Nous nous arrêtons régulièrement prendre des photos sur le bas-côté, jusqu’à passer de l’autre côté et poursuivre notre route. Merci les bouchons !

region des lacs route
cascade lake district
route lake district

Que faire à Keswick ?

Randonnée, sortie en kayak, stand-up paddle, canoë, escalade, bateau à voile, canyoning… Sur le lac Derwentwater ou au départ de Keswick, ce ne sont pas les activités qui manquent. À vous de choisir celle que vous préférez.

Consultez le site de la ville de Keswick pour plus d'informations

Randonner autour du lac Derwentwater : Walla Crag

L’attraction principale à Keswick, c’est bien sûr le lac de Derwentwater. La ville est mignonne et dynamique. On y trouve pas mal de magasins de matériel outdoor et, surtout, un distributeur automatique à Booths. Si vous n’avez pas de cash sur vous, pensez à y faire un saut avant de vous lancer sur la prochaine randonnée : les parkings sont payants et n’acceptent pas la carte bleue. C’est l’occasion d’acheter un pique-nique pour votre journée de marche.

Il existe un itinéraire qui fait le tour complet du lac en passant par différents points d’intérêt. En plein été, face au nombre de visiteurs, nous avons préféré changer nos plans et prendre de la hauteur. La randonnée alternative que nous avons choisie s’appelle Walla Crag et nous n’avons pas été déçus.

Pour préparer votre randonnée à Walla Crag, consultez l’article notre liste de matériel de randonnée à la journée.

 
Randonnée à Walla Crag

Difficulté : facile
Type de randonnée : boucle
Durée : entre 2h et 3h

Tracé GPS à consulter ici
 

Le parking au point de départ de la randonnée vers Walla Crag s’appelle Great Wood. Bien que ce ne soit pas la randonnée la plus prisée, le parking se remplit vite. Veillez à arriver tôt, sous peine de devoir repartir la queue entre les jambes. Comptez 7£ pour un ticket de stationnement à la journée, ce qui signifie que vous pouvez vous garer sur n’importe quel autre parking National Trust ce même jour. Si vous possédez la carte, ce parking sera bien sûr gratuit.

Les avantages d'adhérer au National Trust

Devenir membre du programme National Trust peut être avantageux si vous avez prévu de voyager au Royaume-Uni pendant quelques temps ou si vous y voyagez régulièrement. La carte offre la gratuité des parkings et des visites estampillés National Trust. Consultez les avantages et les tarifs sur le site officiel.

À notre passage, des travaux bouleversaient quelque peu l’itinéraire. Malgré les balises, nous vous recommandons de vous munir d’une carte papier ou de télécharger une application de topo, comme ViewRanger.

Le sentier monte doucement en tirant vers la gauche, jusqu’à trouver une petite route où un panneau indique le chemin à suivre. Une côte d’herbe se présente alors, suffisamment courte pour sembler facile à passer, mais assez longue pour faire tirer la langue. La vue se dégage franchement et on commence à distinguer le relief tout autour du lac. Arrivés au sommet de la butte, la récompense est là : avec de la hauteur, le lac est encore plus beau. On voit clairement les îlots, les vallées devant et derrière, des chaînes de sommets.

Le sentier se poursuit, facile et agréable, au milieu des fougères. Un chemin prend à droite et redescend au parking, mais nous choisissons de poursuivre droit devant. Le paysage est toujours aussi beau et les nombreux randonneurs au départ ne sont plus en vue depuis longtemps déjà. Après une pause pique-nique dans un décor de carte postale, nous poursuivons notre chemin sans difficulté jusqu’à atteindre Ashness Bridge, un joli pont de pierre qui compte parmi les points d’intérêt qui bordent le lac Derwentwater. Nous empruntons ensuite un chemin qui longe la route jusqu’à rejoindre le parking.

Walla Crag est une belle alternative au sentier de Cat Bells, situé de l’autre côté du lac. En effet, Cat Bells suit le même principe, le sentier prend de la hauteur pour offrir une jolie vue sur le lac. Le sommet est atteignable en une quarantaine de minutes à peine, ce qui explique que le sentier soit très fréquenté. D’autant plus qu’il n’existe pas de parking à proprement parler pour démarrer la randonnée. Nous l’avons bien vu en repartant : les marcheurs sont garés à peu près n’importe comment le long des routes, voire sur la voie. L’alternative est tout aussi jolie.

Pour achever cette journée de découverte du lac Derwentwater, nous en avons fait le tour en voiture. En pleine journée au mois de juillet, disons-le clairement, trouver une place de stationnement est une mission impossible. La circulation est dense et c’est un problème : faut-il seulement rappeler que les routes à Lake District relèvent plus de la « petite route de campagne » que de la quatre voies. Nous rentrons à Keswick assez vite, bien contents d’être partis sur les hauteurs pour en profiter le matin-même.

randonnee keswick walla crag
randonnee lac derwentawer
panorama lac derwentwater walla crag
sommet walla crag
lola traverse une riviere walla crag
ashness bridge derwentwater lake
vegetation angleterre
fougeres randonne walla crag

Randonnée vers Castlerigg stone circle, l’un des plus beaux cromlechs d’Angleterre

Dans le parc national de Lake District, c’est entre lac et montagne qu’on trouve de petites pépites. L’Angleterre fourmille de trésors historiques, comme le mur d’Hadrien ou le site de Stonehenge. Parmi eux, Castlerigg stone circle, qui a sa place au rayon des alignements non expliqués.

Daté du néolithique, ce cercle de pierre est considéré comme l’un des plus anciens, l’un des plus beaux et des plus harmonieux cromlechs de toute l’Angleterre. Il est vrai qu’il se dégage quelque chose de spécial autour de ces vieux monolithes. Quand le soleil se couche et que la lumière rasante dépose une chape dorée sur le site, les esprits poètes percevront le souffle magique de nos ancêtres celtes.

Comment accéder à Castlerigg ?

  • à pied ou en vélo : depuis Keswick, le cercle de pierre de Castlerigg est accessible à pied, en 30 minutes de marche à peu près. Des panneaux indiquent la direction à suivre tout du long. Vous pouvez également emprunter l’un des nombreux sentiers des environs pour rejoindre le cromlech.

  • en voiture : un parking le long de la route permet un accès direct en véhicule. Nous vous recommandons d’arriver tôt (ou tard) afin d’éviter les cars de voyageurs. C’est la solution que nous avons choisie, face à une météo incertaine le lendemain. Le soir, seuls quelques visiteurs profitent du cercle de pierre. Le coucher de soleil attire les amateurs de photographie.

Pour découvrir les environs, consultez l'itinéraire téléchargeable de cette jolie randonnée depuis Castlerigg. Facile, elle ne dure pas longtemps et vous entraîne à l'aventure dans des paysages magnifiques.

castle riggs stone circle
coucher de soleil cercle de pierres castle riggs
moutons cromlech castle riggs
montagnes lake district angleterre
panorama castle riggs keswick
blue hour cercle de pierres keswick

Randonnée en solitaire sur les hauteurs du lac Thrilmere

Cette randonnée n’était pas vraiment au programme et s’est révélée être l’un des moments que nous avons préféré de ces 3 jours à Lake District. Puisque les prévisions météo annonçaient de la pluie, il a fallu improviser. La manager du King’s Head, où nous logions pour la nuit (nous y reviendrons plus bas), nous a recommandé cette balade, un aller-retour à organiser à notre guise. Ce ne sont pas les sentiers qui manquent.

 
Randonnée face au lac Thrilmere

Difficulté : facile
Durée : 2h, plus si vous poursuivez
Type de randonnée : aller-retour

Tracé GPS à consulter ici
 

Un chemin traverse un enclôt à mouton et monte doucement Brown How. Au croisement, prenez l’option à gauche, qui permet de monter doucement dans les fougères pour atteindre le sommet du relief. Ou bien faites comme nous : tout droit dans la broussaille en longeant le cours d’eau jusqu’à arriver en haut. Pas l’idéal, on en convient, mais faisable, au cas où vous perdriez le chemin.

Tout l’intérêt de cette randonnée, c’est bien sûr la vue sur le lac Thirlmere et ses environs. Poursuivez le long de Brund Gill, le cours d’eau qui apparaît sur votre gauche, pour atteindre le sommet du relief (dont le nom est introuvable). Là-haut, vous risquez bien de surprendre quelques moutons peinards. Les nuages dansent, poussés par un vent mordant. Il n’y a pas un arbre, la nature est hostile et il n’y a littéralement personne aux environs. Le rêve du randonneur solitaire.

Nous avons choisi de nous arrêter là, refroidis par les gros nuages qui annonçaient l’arrivée imminente d’une douche. Il est toutefois possible de poursuivre jusqu’au sommet de Whiteside, à 863 mètres altitude, puis au sommet du Lower Man (925 mètres d’altitude) pour atteindre le Helvellyn (950 mètres d’altitude). Le spectacle qui vous attend est saisissant : une crête rocheuse et, en contre-bas, le Red Tarn. Un environnement plus que sauvage qui en dit long sur le potentiel de Lake District.



seb prend une photo region des lacs
randonnee lac thrilmere
lumiere sur la montagne
mouton cache dans les rochers
lola face au lac thirlmere
sur le chemin de retour de randonnee
mouton surpris chemin de randonnee
randonne fougeres angleterre
moutons fougeres lake thrilmere

Où dormir à Keswick ?

Situé à l’écart de Keswick, le Lyzzick Hall hotel n’est pourtant qu’à quelques minutes de voiture du centre-ville. La bâtisse est posée dans un décor digne d’un roman de Jane Austen, dans une nature luxuriante, face aux montagnes. L’accueil est soigné, les chambres sont ultra-confortables et, bonus ! Une piscine couverte est à disposition de la clientèle. Un établissement calme et joliment décoré.

Les repas sont servis dans une belle salle lumineuse, dans une ambiance feutrée de maison de campagne anglaise. Les plats sont copieux, raffinés, mais sans en faire des tonnes. Là encore, un plat principal est amplement suffisant.

Réservez votre séjour à Keswick au Lizzick Hall hotel

lyzzick hall hotel keswick
paysages keswick

The King’s Head, à Legburthwaite, n’est qu’à quelques minutes de Keswick également. Cette auberge du 17e siècle admirablement conservée propose un accueil chaleureux des voyageurs en couple, en famille et même accompagnés d’un chien. La terrasse est idéale pour reposer ses pieds après une journée de marche, une bière locale à la main.

Le menu est simple, mais efficace et peu cher. Sobres, les chambres offrent tout le confort nécessaire dans une auberge. Seul bémol : situé le long de la A591, le King’s Head peut être assez bruyant le soir. Notre chambre donnait sur la route, en plein pic de canicule, nous n’avons guère eu le choix que de laisser la fenêtre ouverte. Certes, la circulation est plus calme la nuit.

Réservez votre séjour à Lake District au King's Head

chambre king s head
ciel retroviseur angleterre
king s head hotel keswick

Trouver un camping à Lake District

Convenons-en, se loger à Lake District peut peser lourd dans la bourse. La solution la moins coûteuse est encore de planter sa tente ou de poser son véhicule aménagé dans l’un des nombreux campings du parc national.

Les prix sont variables selon le choix du camping et la période choisie. Pour trouver un camping à Lake District, nous vous recommandons de consulter les sites suivants : le site officiel de Lake District, le site officiel du National Trust, Cool camping et Campsites. Ils vous aiguilleront dans vos recherches et vous permettront de réserver en ligne.

Une journée à Liverpool

Afin de rejoindre l’aéroport John Lennon, nous avons passé une demi-journée à Liverpool. C’est trop court pour affirmer avoir visité la ville, mais suffisamment long pour en avoir un aperçu rapide. Dynamique, vivante, Liverpool nous a surpris.

On ne s’y attendait pas vraiment (naïvement), mais la ville est prise d’assaut pendant l’été. Vivante, Liverpool l’est plus encore pendant la haute saison. Les voyageurs se mêlent aux locaux, ça chante, ça marche vite, ça parle fort. Passer du sifflement du vent en montagne au brouhaha des avenues commerciales est plutôt déstabilisant.

Nous fonçons vers les docks, où se trouve une bonne partie des points d’intérêts de Liverpool. Cette ancienne zone industrielle a conservé son look tout en briques rouges et cheminée, mais accueille aujourd’hui boutiques et lieux d’expositions. Parmi eux, le Tate Liverpool, la Piermaster’s house, le British Music Experience, le musée de Liverpool, ou encore le Pilotage buidling. Le Royal Albert dock abrite dans son enceinte couverte des boutiques qui affichent pour la plupart des goodies et autres objets à l’effigie des Beatles.

Parlons-en, des Beatles. Liverpool est ville d’origine de ce groupe légendaire et on ne peut pas passer à côté. Coussin, mug, bonbon, stylo, tout est prétexte à coller la trombine des quatre garçons dans le vent. Pour certains, la ville est un lieu de pèlerinage, pour d’autres, le coup marketing va un peu loin. Vous vous ferez votre propre avis.

L’un des must-do à Liverpool, c’est faire un tour Mathew Street, située dans le centre-ville. Voilà LA rue des bars musicaux où l’on trouve notamment le Cavern pub, là où les Beatles ont fait leurs débuts. Soirées de reprises des chansons, statue de John Lennon, tours thématiques. Magical Beatles museum, bref, une rue pour les aficionados.

Le centre-ville piéton est essentiellement dédié au shopping. Les grandes enseignes se suivent et se ressemblent. Des musiciens égayent les rues, récoltant les bravos des passants. Nous éloignant de ce quartier, nous arpentons Bold Street. Boutiques de fripes, restaurants internationaux, salons de tatouage, bars, c’est une rue haute en couleur. Au bout, nous trouvons St.Luke's Bombed Out Church. La Berry Street, qui passe devant, introduit Chinatown, dont la grande porte se situe au bout de la rue. Plus calme, nous apprécions l’ambiance du quartier, appelé Ropewalks, dans lequel nous logeons. Décrit comme une « mine d’or de boutiques indépendantes, salles de concerts, ateliers créatifs, bars et restaurants », Ropewalks est un quartier charmant.

Où boire un coup à Liverpool ?

Vous l’aurez vite compris, il n’y a que l’embarras du choix pour boire un coup à Liverpool. Il y a littéralement des pubs et bars à chaque coin de rue. Nous nous sommes installés au Soho bar, entre Fleet St. et Wood St., sur la grande terrasse. Bières et cocktails colorés promettent une immersion dans l’ambiance locale d’une soirée ensoleillée. Jeunes et moins jeunes se mélangent, parlent fort, rient de manière exubérante, bref, de vrais Anglais qui se détendent en fin de journée.

Où bien manger à Liverpool ?

Devant autant de choix, nous avons été bien indécis. C’est sans regret que notre choix s’est arrêté sur un restaurant libanais sur Bold St., appelé Bakchich. On savait que la cuisine libanaise était bonne, mais on ignorait encore à quel point.

Pour moins de 10£ chacun, nous avons partagé deux mezze (assortiment de mets), l’un végétarien et l’autre avec de la viande. Nous sommes repartis repus, sans réussir à finir l’intégralité de notre assiette. Le service est remarquable, le restaurant est super mignon et le repas était simplement délicieux. Nous vous recommandons chaudement d’y faire un saut de passage à Liverpool. Impossible d’oublier la saveur de ces falafels.

Où dormir à Liverpool ?

Bâti dans un ancien entrepôt du 19e siècle, The Nadler tire son charme d’un habile mix entre ancien et ultra-moderne. Situé en plein cœur de ville, l’établissement est pourtant on ne peut plus calme. Les chambres sont spacieuses, d’une propreté irréprochable et aménagées d’une mini kitchenette. Pratique.

À la réception, un jeune homme très sympathique cherche à parfaire son apprentissage du français. N’hésitez pas à échanger quelques mots avec lui, jovial, il est de bon conseil. L’hôtel ne propose pas de stationnement, mais un Q-park sécurisé est à 2 mn à pied, à Hanover St. Comptez 19£ pour 24h de stationnement.

Réservez votre nuit à Liverpool à The Nadler

albert dock liverpool
les docks liverpool
tate liverpool
musees de liverpool
albert dock liverpool bateaux
mathew street liverpool
centre ville shopping liverpool
magical beatles museum liverppol mathew street

Conclusion

Ce séjour de 3 jours à Lake District a été une vraie révélation. Si nous connaissions déjà quelques régions de l’Angleterre, celle-ci nous a tout simplement séduits. Les paysages sauvages, la gentillesse des locaux et l’histoire riche du comté de Cumbria sont autant belles découvertes qui nous donnent envie d’en voir plus.

Reportage réalisé en partenariat avec VisitBritain

 

 

Vous avez aimé notre article sur la région des lacs ?

Partagez-le !  C'est une façon simple de nous soutenir et (qui sait ?) d'entraîner vos amis vers une nouvelle aventure.

 
 
 

 
 

 

Envie d'en voir plus sur l’Angleterre ? Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

1 abonnement = 1 coup de pouce !