Randonnée en Autriche : le Tyrol vu d'en haut

Randonnée en Autriche : le Tyrol vu d'en haut par le circuit des sommets

 

Enfilez vos meilleures chaussures de randonnée et partez à la conquête du Tyrol. C'est au départ d'Innsbruck qu'on vous emmène découvrir le charme naturel de la région. Rien de tel qu'une bonne randonnée en Autriche pour toucher les nuages !

 

Trouver une randonnée en Autriche : la région du Tyrol

C'est dans le Tyrol que nous avons choisi de poser notre tente pour profiter des beaux paysages autrichiens. L'Autriche est un pays très montagneux et les randonneurs n'ont que l'embarras du choix. Le Tyrol et ses sommets vertigineux attirent de nombreux sportifs qui trouvent leur compte parmi la multitude d'activités de pleine air à pratiquer au cœur de ces reliefs.

À Innsbruck, capitale de la région, il est difficile de passer à côté d'une bonne randonnée. Si la ville a bien des qualités, son environnement nautrel a de quoi en épater plus d'un. Des montagnes, des montagnes, et encore des montagnes, il faudrait des mois pour faire le tour des nombreux treks à faire par là-bas.

Il faut dire qu'il y a l'embarras du choix : été comme hiver, on trouve des dizaines de randonnées en Autriche, toutes plus belles les unes que les autres. Il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux, avec accompagnement ou seul. Vous trouverez même des tracés pour les pratiquants de yoga ! Visiter Innsbruck permet une introduction complète du charme du Tyrol et, vous l'aurez compris, la capitale de la région nous a plus que séduits.

Si vous ne souhaitez pas vous lancer dans une grande randonnée, consultez les cartes et détails des nombreuses randonnées à faire dans les environs sur le site d'Innbsruck Info. 

 randonnee autriche tyrol
 randonnee autriche tyrol
 randonnee autriche tyrol

Faire une randonnée en Autriche : le circuit des sommets

Parmi toutes les randonnées à disposition, c'est sans nul doute vers le Circuit des sommets qu'il faut se tourner pour en prendre plein les yeux. Cette boucle passe par plusieurs sommets avant de vous ramener au point de départ: le Nockspitze (dit aussi Saile, le point culminant de la randonnée), le Spitzmandl, le Pfriemeswand et le Zwölferspitz.

Durée : de 4 à 5 heures

Difficulté : moyenne (randonneur expérimenté). Attention à la peur du vide !

Accès libre à toute heure de la journée.

Consultez la carte et l'itinéraire en bref du circuit des sommets sur le site officiel d'Innsbruck.

 

 randonnee autriche tyrol

Du départ jusqu'à l'arrivée, la randonnée offre un panorama imprenable sur la vallée et les montagnes environnantes. Du côté allemand du Tyrol jusqu'au fin fond de la vallée d'Innsbruck, seul l'horizon pourra arrêter votre regard. Vertigineux. C'est au sommet du Nockspitze que la randonnée atteint son apogée : surmonté d'une grande croix de bois, le sommet constitue l'objectif de cette randonnée

Le point de départ se situe à la station de ski de Axamer Lizum, inactive l'été mais impressionnante par sa taille. C'est l'une des stations qui a accueilli les jeux olympiques d'hiver d'Innsbruck, en 1964 et 1976. On y trouve encore les structures qui ont accueilli les athlètes, comme l'hôtel olympique. C'est toujours sympa, comme anecdote.

La route pour arriver à Axamer Lizum est non seulement facile à trouver mais également très belle. Elle traverse quelques bourgades cossues avant de s'enfoncer dans la montagne, en lacets répétitifs.

On y a croisé pas mal de petits panneaux jaunes qui indiquent qu'il existe des chemins de randonnée pour atteindre la station à pied depuis le bas de la montagne. Quand on réalise que Axamer Lizum se situe à 1550 mètres d'altitude, on se dit qu'on est content d'y être montés en voiture.

Ceci dit, à pied, tout est faisable, dans le Tyrol. 

 

Itinéraire de randonnée du circuit des sommets

Enfonçons d'office une porte ouverte : pour randonner, une bonne météo est appréciable, voire indispensable. Or, si vous avez déjà lu l'article sur notre road-trip en Europe, vous savez que nous avons subi les assauts de la météo lors de ce voyage. Pluie, neige, froid et brouillard, le Tyrol ne nous a pas épargnés, même par un début de mois de septembre. C'est donc sous un ciel menaçant que nous avons entamé cette première randonnée en Autriche, ce qui n'a en rien facilité l'effort. Le froid nous a mordillé le bout du nez et les rafales de vent violentes ont ajouté un certain challenge en matière d'équilibre. Pas de chance ! Disons  que c'est dans des conditions difficiles qu'on apprécie d'autant plus d'être arrivé en haut.

À Axamer Lizum, un grand parking un peu austère mais fort pratique accueille les randonneurs. Le stationnement y est gratuit. Traversez la station pour trouver votre point de départ de randonnée : celui-ci se situe derrière les bâtiments, sur le flanc gauche de la montagne (station dans le dos). Prenez alors le sentier qui longe le cours d'eau, en direction du sommet. 

Suivez le chemin en montée progressive jusqu'à atteindre le panneau indiquant Halsl, à 1992 mètres d'altitude. Vous vous trouvez alors au croisement de plusieurs sentiers de randonnées. Pour continuer vers le sommet du Nockspitze, prenez le premier sentier vers la gauche.

 randonnee autriche tyrol
 

À partir de là, les panneaux indicateurs se font rares mais les sentiers, eux, semblent se multiplier. Consultez la carte autant qu'il le faudra pour rester dans les clous. Nous avons perdu du temps à chercher notre chemin, jusqu'à ce qu'un couple de randonneurs très sympathiques nous indique le bon chemin.

La solution : restez à gauche et suivez le chemin qui va dans en direction du refuge du Birgitzköpflhaus. Plus loin, vous trouverez un panneau qui vous indique une bifurcation : vous changerez alors de cap pour vous diriger vers le sommet du Nockspitze. 

Les derniers mètres ne sont pas de tout repos, il faut dire que vous aurez déjà 2 heures et quelques de montée dans les pattes. À cette altitude, la végétation se fait de plus en plus ras du sol, les buissons bas ont disparu, laissant place à une herbe sèche balayée par le vent, qui souffle à grosses rafales. Des traces évidentes montrent la présence de vaches (jusqu'ici ?!).

Au sommet, il est temps de faire une pause pour reprendre son souffle et d'admirer tout autour de soi. Vous voilà à 2403 mètres d'altitude et il n'y a pas un chat. Nous avons tout de même croisé un coureur qui semblait trottiner allègrement vers le sommet alors que nous étions au bord de l'apoplexie. Rappelons que les conditions météorologiques étaient assez difficiles. Pas pour lui, apparemment.

 randonnee autriche tyrol
 randonnee autriche tyrol
 randonnee autriche
 randonnee autriche
 randonnee autriche
 randonnee autriche
 randonnee autriche
 

Pour repartir, c'est très simple : c'est droit devant. Engagez-vous sur le raidillon avec prudence, surtout si le vent est de la partie, le sentier est assez étroit et le ravin des deux côtés. Avec un peu de chance, un arc-en-ciel vous accompagnera pour le reste du trek ! 

La suite de la randonnée se trouve sans grande difficulté. Faites un petit détour par le Spitzmandl et poursuivez ensuite sur le sentier qui vous reconduit au refuge de Birgitzköpflhaus. S'il est ouvert, vous pourrez y boire un coup ou manger un morceau avant d'entamer la dernière étape de la randonnée, jusqu'à la station de Axamer Lizum, votre point de départ. Pour redescendre, suivez le sentier qui serpente sous les remontées mécaniques. Bravo, le plus dur est derrière vous ! Vous achevez avec brio cette randonnée en Autriche.

 
 randonnee autriche
 randonnee autriche
 randonnee autriche
 randonnee autriche

Pourquoi randonner, en Autriche ou ailleurs ?

Atteindre le sommet d'une montagne, c'est pour nous un vrai plaisir. Randonner est le meilleur moyen de se vider la tête, de mettre son corps au défi et d'atteindre ce sentiment d'accomplissement si caractéristique, suite à un effort physique important. C'est aussi l'une de nos activités préférées en voyage : une randonnée force à prendre le temps, à regarder autour de soi, et montre en toute simplicité les paysages environnants. Nous vous encourageons à réserver, pour chaque destination, quelques heures de votre temps pour marcher dans les environs. Nul besoin de gravir des montagnes : une simple balade d'une heure ou deux suffit parfois. Tant qu'il y a du plaisir, il n'y a pas de mauvaise fatigue ! 

Et vous, pourquoi randonnez-vous ? 

 

Racontez-nous vos aventures dans le Tyrol et partagez vos coins préférés en Autriche. On y retourne dès que possible et on veut en découvrir plus ! 

 

 

 

Vous avez aimé notre article sur la randonnée en Autriche ?

Partagez-le !  C'est une façon simple de nous soutenir et (qui sait ?) d'entraîner vos amis vers une nouvelle aventure.

 
 
 

 
 

 

Envie d'en voir plus sur l'Autriche ? Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !


Publié par Freelensers le - Mis à jour

Posté par Freelensers